Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Décryptage de l’actualité sociopolitique : Les propositions de Bertin Koovi pour relancer l’économie

« J’ai décidé de construire une économie basée sur nos besoins fondamentaux… Il faut que nous consommons ce que nous produisons », a déclaré hier Bertin Koovi à l’occasion d’une rencontre d’échanges avec les professionnels des médias à Bénin Marina hôtel. Il propose donc une reconstruction du tissu économique à partir de la production locale. Car pour lui, tourner son ventre vers l’extérieur revient à refuser la création de la richesse et de l’emploi. Parlant de la production, Bertin Koovi pense que le coton détruit les terres et pollue les courants d’eau, constitue donc une source d’infection. A l’en croire, la production du coton n’est pas économique, parce qu’elle ne sert pas à satisfaire les besoins des Béninois, et les devises qu’elle rapporte sont inférieures à celles de l’importation. ‘’La pollution est plus endémique dans les zones où on produit du coton. Le coton tue nos parents’’. Il urge donc d’interdire l’importation de certains produits tels que les poulets congelés ou le riz, et de bâtir une véritable économie sur la production interne, en misant entre autres sur la consommation locale et le marché nigérian. Telle est la conviction de Bertin Koovi qui accorde également une place importante à la restauration des valeurs culturelles comme vecteur du développement socio-économique. L’homme est convaincu de ce que la pauvreté n’est pas une fatalité et propose un nouveau mode de gouvernance avec 16 portefeuilles ministériels.

18-08-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)