Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dégagement d’ici 2017 des domaines de l’Etat : Les occupants sensibilisés par le ministre Tonato et le préfet Toboula

JPEG - 190.6 ko

Le Gouvernement tient à redonner un nouveau visage à la ville de Cotonou d’ici janvier 2017. A cet effet, les occupants des domaines artificiels de l’Etat de certains quartiers de la ville ont été sensibilisés hier. Ceci, à travers une descente conjointe du ministre du cadre de vie et du développement rural, José Didier Tonato et du Préfet du Littoral Modeste Toboula. Ainsi, du carrefour Lègba au carrefour Saint Michel et dans la rue pavée du festival des glaces, les occupants des domaines de l’Etat ont été invités à quitter les lieux. Pour le ministre du cadre de vie José Didier Tonato, l’échéance du 31 décembre sera respectée. « Nous allons dégager tous les occupants qui n’auraient pas libéré le domaine public », a-t-il déclaré. A l’en croire, le gouvernement n’est pas seulement dans une démarche de salubrité publique urbaine, mais, il s’agit aussi de la sécurité qui concerne la manière dont les infrastructures sont occupées. « C’est par rapport à tout cela que nous avons décidé que Cotonou va ressembler à une capitale économique digne du nom, que nous avons droit à un environnement sain, un cadre de vie décent », a-t-il affirmé. A cet effet, les zones de réaménagement sont en cours d’identification pour la réinstallation de ceux qui seront dans le droit d’être réinstallés.
Selon le préfet Modeste Toboula, la sensibilisation a démarré depuis 6 mois et la population connaît déjà les enjeux. « Le gouvernement a décidé dans une relative sensibilité de rester ferme et nous sommes là pour accompagner l’autorité centrale », a-t-il confié. Cette opération permettra aux investisseurs qui vont s’installer chez nous et développer des projets d’avoir l’espace pour le faire. « C’est une étape obligatoire qui s’inscrit dans la politique du gouvernement. Travailler dans le temps et avoir des résultats durables. Le 2 janvier, Cotonou va avoir un nouveau visage », a-t-il ajouté. Il est à noter que la même opération se déroule dans plusieurs autres villes telles que : Ouidah, Parakou, Porto-Novo, Abomey-Calavi.
Sandric DIKPE (Coll.)

11-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Propos de quelques députés après le rejet
27-03-2017, Karim O. ANONRIN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2040

Révision de la Constitution béninoise : Les analyses de Abraham (...)
27-03-2017, La rédaction
L’émission ‘’le Grand rendez-vous’’ de soleil Fm a reçu hier, l’ancien ministre de la justice Abraham Zinzindohoué et Me (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Les Fcbe, le Pcb et le (...)
27-03-2017, Naguib ALAGBE
Deuxième sur la liste des personnalités prévues pour être consultées au sujet du projet de révision de la Constitution, (...)  

Projet de révision de la Constitution : Joseph Djogbénou explique (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le Garde des sceaux, Ministre de la justice, de la législation et des droits de l’homme, Joseph Djogbénou, a rencontré (...)  

Révision de la Constitution en procédure d’urgence : Les raisons du (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le pouvoir législatif vient de donner un signal de son indépendance vis-à-vis du pouvoir Exécutif en rejetant la (...)