Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Délivrance des titres fonciers : Le ‘’Ok’’ du chef de l’Etat qui sort beaucoup de Béninois de la précarité

JPEG - 97.2 ko

Le Directeur général de l’Andf, Victorien Kougblénou, a donné un point presse pour en préciser les tenants et aboutissants. Ceci, après la prise, en Conseil des ministres, mercredi dernier, de l’arrêté sur les conditions de délivrance des titres fonciers. L’on y retient que beaucoup de Béninois qui étaient en possession de titres fonciers précaires, pourraient faire valoir des titres fonciers et présenter, au besoin, les meilleures garanties auprès des institutions bancaires. Ce, grâce à la diligence du ministre des Finances, Romuald Wadagni et du chef de l’Etat. Pour Victorien Kougblénou, beaucoup de garanties n’avaient pas pu être formalisées, parce que ces permis d’habiter qui avaient sous-tendus la prise de ces garanties, n’ont pu être transformés en titres fonciers pour pouvoir assurer une sécurité juridique à ces garanties octroyées par les institutions bancaires. Prenant la mesure de cette situation, particulièrement du désarroi dans lequel les populations se sont retrouvées, le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, a jugé bon d’initier concomitamment avec un de ces homologues d’initier des actions participatives mettant en présence tous les acteurs pour qu’on puisse très rapidement lui proposer un projet d’acte qu’il devra soumettre au gouvernement et ceci sur orientation du chef de l’Etat son excellence le Président Patrice Talon, c’est ce qui a été fait. « Le ministre finances Romuald Wadagni, a instruit les services techniques notamment l’Agence nationale du domaine et du foncier, pour que nous puissions aller au plus pressé afin qu’on puisse apporter des solutions idoines approprier aux préoccupations légitimes des populations. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que ces populations ont accueilli la prise de l’acte réglementaire en conseil des ministres », a-t-il dit. Il a donc été instruit par le ministre de l’Economie et des finances pour que les dossiers en attente puissent être rapidement finalisés. Selon lui, c’est une des étapes importantes de la formalisation devant aboutir à la délivrance du titre foncier est l’opération de régularisation dont il est le signataire. A l’en croire, le ministre Wadagni s’est rendu disponible, et a estimé que, compte tenu de l’urgence, qu’il faut préparer les dossiers diligemment pour les soumettre à sa signature.

12-10-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)