Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Désignation de Lionel Zinsou comme candidat unique des Fcbe : Les premiers mouvements de contestation fusent

JPEG - 453.1 ko

Porto-Novo et Cotonou, ce sont les deux villes dont une frange de militants des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) s’est désolidarisée de la décision qui fait du premier ministre, candidat unique de la coalition à la présidentielle de2016. Tous des jeunes, les contestataires n’entendent pas adouber le choix de Boni Yayi. Pendant que les caciques de cette alliance continuent d’observer la loi du silence et que certains d’entre eux ont déjà pris fait et cause pour le candidat désigné, ce sont des jeunes qui refusent de se plier à la volonté du chef de l’Etat.
En effet, le week-end dernier, ceux-ci sont montés au créneau pour désapprouver le choix de Lionel Zinsou, choix qu’ils jugent contraire aux textes de l’alliance. Par conséquent, notamment les mécontents de Porto-Novo refusent d’avaler cette pilule amère. Ils exigent par conséquent la publication des résultats des primaires pour comprendre davantage les motivations qui ont conduit à cette option. A Cotonou, c’est le Mouvement jeunesse unie pour le progrès et le développement qui s’est illustré. Il se susurre que cette vague de contestations risque d’atteindre les autres régions du pays dans les jours à venir.
Tout doucement, l’accalmie qui a régné dans les rangs des Fcbe après la publication du verdict de Boni Yayi commence par être agité par le bruit de la rébellion. A maintes reprises, il a été annoncé que certains ténors qui ne digèrent pas ce choix ont souhaité se prononcer. Mais à ce jour, aucun d’eux n’a eu le courage d’exprimer publiquement leur opposition si cela était le cas, à la candidature de Lionel Zinsou au titre de la coalition au pouvoir. Reste à savoir si les jeunes envoyés au front ont la carrure et le leadership nécessaires pour faire fléchir Boni Yayi.
Si les collaborateurs directs du chef de l’Etat, qui ont mouillé le maillot à ses côtés au cours de ses deux mandats et que l’on sait charismatiques dans leurs fiefs ne témoignent aucune opposition à la dynamique en cours, il est fort probable que les mécontentements des jeunes soit vite étouffés. Mais si au contraire, ces réactions annoncent celles des poids lourds, il est à craindre que la cohésion tant recherchée au sein des Fcbe pour la présidentielle, ne finisse par voler en éclats. Pour l’instant, Lionel Zinsou peut dormir tranquille.

9-12-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Les paradigmes de l’espérance !
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’Afrique, un continent pauvre mais, grâce à ses atouts, un continent d’avenir. Ça, le Pape François en est convaincu. Et, au tréfonds de son cœur, (...) Lire  

Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
Kakpo Florent, Ahouandjinou Séraphin, Montcho (...)
17-05-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Corrompus sur le qui-vive !
16-05-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Renforcement de l’arsenal juridique du Bénin : La loi modifiant le (...)
22-05-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature ont adopté le vendredi 18 mai dernier, la loi n° 2018-13 modifiant (...)  

En visite au Vatican : Les confidences de Talon au Pape
22-05-2018, La rédaction
En marge de sa visite de travail à Rome, le Chef de l’Etat Patrice Talon a échangé vendredi dernier avec le Pape (...)  

Assemblée nationale : Le député Basile Ahossi démissionne enfin du (...)
18-05-2018, Karim O. ANONRIN
Le député Basile Comlan Ahossi vient de démissionner du groupe parlementaire Union fait la Nation (UN) présidé par le (...)  

Négociations Gouvernement – Syndicats : Un budget additionnel de 1 (...)
18-05-2018, Patrice SOKEGBE
Gouvernement et centrales syndicales se sont retrouvés à la table de négociation hier. A l’issue de cette rencontre qui (...)