Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Deuxième gouvernement du président Talon Les grandes leçons d’un remaniement

JPEG - 134.7 ko

Elle a mis du temps à se dessiner. Mais depuis vendredi, elle est l’information, la mieux partagée par les Béninois. En effet, comme une trainée de poudre, les nouvelles sur la deuxième équipe gouvernementale Talon sont tombées et ont tout de suite laissées place à des décryptages. D’abord, parlant de la parité dans un gouvernement au Bénin, demain n’est pas encore la veille. Juste, une unité de plus pour les femmes qui les fait passer de trois à quatre contre 19 hommes. L’autre lecture à faire de ce deuxième gouvernement du chantre du Nouveau départ, et la plus importante, est relative au volet politique. Primo et tous les analystes s’y attendaient avec les relations compliquées entre Talon et Ajavon. Désormais, c’est chose faite : la coalition de la Rupture continue sa route sans les ministres du faiseur de roi à la présidentielle de 2016.
Mais, moins prévisible est le départ de Lazare Sèhouéto, un fidèle des fidèle. Et comme, la gestion des affaires de la cité est une course de relais, il fallait, sans doute que ce ‘‘Talonniste de première heure’’ s’efface pour faire place à d’autres. Ainsi, exit Sèhouéto, place à d’autres premiers disciples du ‘‘Nouveau départ’’ à l’instar de Modeste Kérékou, Cyr Koty, Alain Nouatin sans oublier ceux comme Barnabé Dassigli, Oswald Homéky, Joseph Djogbénou et bien d’autres maintenus au gouvernement.
En dehors des Talonnistes de première heure, les autres soutiens notamment ceux d’après l’élection de l’actuel locataire de la Marina se partagent la portion congrue.
C’est le cas du Prd qui, à travers le ministre Serge Ahissou a réussi à finalement se frayer une petite place dans l’équipe gouvernementale. Il en est de même pour le Psd aile Amoussou et au-delà de l’Union fait la nation qui est représenté par Bintou Chabi Adam Taro. Tout comme le Fdu et Nago qui sont représentés avec Cakpo Mahugnon. De leur côté les dissidents Fcbe, se consoleront avec l’entrée au gouvernement de Sam Adambi. Car, Kassa, Okounlola, Arifari, Aké auraient pénalisé leur groupe pour s’être proposés au détriment d’autres compétences pour une entrée au gouvernement. Mais, la grosse surprise est l’absence de la Rb, aile zinzindohoué. En somme, les Béninois s’attendaient à un gouvernement politiquement plus prononcé mais à l’arrivée, Talon a décidé davantage de composer ses plus fidèles lieutenants.

30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Recomposition de l’échiquier politique national : Nazaire Sado et (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Le parti Mobilisation pour le Développement et l’Avenir (Mda) du député Nazaire Sado, élu dans la 23ème circonscription (...)  

Conseil des ministres/Projet de loi de finances : Le budget 2019 (...)
20-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le projet de loi de finances, gestion 2019 s’établit en ressources et en charges à 1877, 543 milliards de francs Cfa (...)  

Examen du projet de budget de l’Assemblée nationale : Les députés (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés se réuniront probablement ce jour en séance plénière au Palais des gouverneurs à Porto-Novo si la Commission (...)  

Invité sur l’émission Cartes sur table : Gabriel Ajavon appelle à la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tolérance zéro à la corruption. C’est en quelque sorte le cri de cœur de Gabriel Laurex Ajavon, Vice-Président du parti (...)