Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dossier Ppea II : Okounlola démontre que la procédure de l’Exécutif est fantaisiste

JPEG - 284 ko

Procédure bancale. C’est peu pour qualifier les insuffisances relevées hier sur Zone franche par l’He André Okounlola et relatives à la demande de levée de l’immunité du député Barthélémy Kassa. De manière explicite, il a indiqué, en peu de mots, les incohérences techniques qui sous-tendent le rejet de la demande par la majorité des députés : « le juge d’instruction doit qualifier les infractions par rapport au dossier Ppea II, mais cela n’a pas été fait. A l’étape actuelle, on ne peut pas demander la levée de l’immunité de Kassa. Dans le fond et la forme, l’infraction n’est pas établie… ».
De plus, le député de la mouvance présidentielle qui a insisté sur le fait que le parlement a apprécié ce dossier en fonction des lois de la République, a déploré la précipitation qui a caractérisé la demande envoyée par le chef de l’Etat aux députés. Sinon, a-t-il rectifié, contrairement à ce que véhicule une certaine opinion, les députés qui ont voté contre la demande sont prêts à lutter contre la corruption. Mais, pas de façon biaisée, a-t-il tenu à préciser. Alors, pour l’He Okounlola, la justice doit d’abord faire son travail et apporter les preuves des infractions commises par le député avant toute demande de levée de son immunité.

‘‘Talon peut être candidat’’
L’actualité autour du retour et d’une probable candidature du richissime homme d’affaires, Patrice Talon à la présidentielle de 2016 n’a pas échappé à l’analyse de l’invité de Canal3. « C’est une bonne chose qu’il revienne. Nul n’est de trop au Bénin. C’est Boni Yayi qui a dit qu’il pardonne. C’est souhaitable qu’il y ait réconciliation », a-t-il souhaité tout en déplorant que ces trois dernières années, la guéguerre Talon-Yayi ait pris le Bénin en otage. Mieux, le député Okounlola ne trouve aucune objection à ce que Patrice Talon brigue la magistrature suprême. « Il est Béninois et il peut être candidat. Tous les Béninois ont les mêmes chances… », a-t-il terminé.

24-08-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)