Echanges au Palais de la Marina : Le dialogue politique amorcé entre Talon et les opposants

Arnaud DOUMANHOUN 16 juillet 2019

Une identité juridique. 10 partis politiques sur 11 invités ont répondu à l’appel du chef de l’Etat. Au nombre des plus attendus, c’est-à-dire ceux n’ayant pris part aux législatives du 28 avril 2019, pour défaut d’existence juridique, seuls les représentants du parti Restaurer l’espoir (RE) ont manqué à l’appel ce lundi 15 juillet 2019 au Palais de Marina. Les partis Udbn et Dud des honorables Claudine Prudencio et Valentin Aditi Houdé, ainsi que les Fcbe de Boni Yayi et l’Usl de Sébastien Ajavon étaient représentés.
Au chef de l’Etat de déclarer, à l’endroit des acteurs qui ont manifesté un intérêt pour ces échanges, que cette attitude « nous honore et honore le Bénin. C’est une preuve, que nous sommes capables de surmonter nos divergences, nos querelles…, que nous sommes capables de reconstruire… ». Il faut noter qu’entre temps, la liste des postulants au précieux sésame que constitue désormais le certificat de conformité délivré aux partis par le ministère de l’intérieur s’est allongée.
Les formations politiques, la Flamme Renouvelée (PFR), Force Agissante (FA), Gouverner autrement, PER, GSR et PCB ont également déposé des dossiers de déclaration administrative ou de mise en conformité au ministère de l’intérieur et de la sécurité Publique. De sources concordantes, le chef de l’Etat a reprécisé à l’entame des échanges avec ses hôtes, que cette séance du 15 juillet concerne exclusivement les partis en souffrance de personnalité juridique et visait à identifier les voies et moyens pour surmonter les éléments de blocage éventuels aux fins de normaliser leur situation.
A en croire Patrice Talon, selon certaines indiscrétions, la prochaine étape sera une rencontre avec tous les partis régulièrement constitués pour convenir des retouches à la charte des partis et au code électoral sans pour autant remettre en cause la réforme du système partisan.
Au terme de ces échanges, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia a été instruit pour étudier avec chaque parti, les corrections ou ajustements à faire pour obtenir son récépissé ou son certificat de conformité. Un chronogramme a donc été établi, et dans les tous prochains jours, les fruits pourraient tenir la promesse des fleurs. Wait and see.

UDBN
-  Madame Claudine A. PRUDENCIO
-  Monsieur Gildas AIZANNON.

GOUVERNER AUTREMENT
-  Monsieur Marly-Odilon SONON
-  Monsieur Demagnon Nazis. DOHOU

Force Agissante (FA)
-  Madame Eric Arnaud BEHA
-  Monsieur Amédée Eric. DJOSSOU

DUD
-  Monsieur Léon BIO BIGOU
-  Madame Hélène LOUIS KEKE.

PER
-  Monsieur Bruno IAHO
-  Monsieur Abou SALOMON.

GSR
-  Monsieur C. Antoine GUEDOU VISSETOGBE
-  Madame Julie Esther MIGNAWANDE.

Parti la Flamme Renouvelée (PFR)
-  Monsieur Bernadin NOUMONVI
-  Monsieur Laurex Ayivi Gabriel AJAVON

USL
-  Monsieur Semassou AHOUANTCHEME
-  Monsieur Fidèle SONON

FCBE
-  Monsieur Nourenou ATCHADE
-  Monsieur Paul HOUNKPE

PCB
-  Monsieur Philippe NOUDJENOUME
-  Monsieur Gilbert KOUESSI

Restaurer l’Espoir n’a pas communiqué les noms de ses représentants et n’était pas de la partie.



Dans la même rubrique