Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Election de Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire : La bonne nouvelle pour les ambitions de Pik en 2016

JPEG - 210.1 ko
Pascal Irené Koupaki

Pascal Irénée Koupaki peut rêver plus grand pour la présidentielle de 2016. La victoire dès le premier tour à l’élection présidentielle du 25 octobre dernier en Côte d’Ivoire de son mentor, Alassane Ouattara est la meilleure nouvelle qu’il puisse apprendre dans sa longue et périlleuse marche vers la Marina en avril prochain. Ancien Directeur de cabinet à la primature de l’ancien nouveau président de la Côte d’Ivoire et homme de confiance de celui-ci, Pascal Koupaki est désormais certain qu’il peut désormais compter sur un soutien de taille. En effet, après sa brillante victoire avec près de 84% des voix, le président Ouattara se décharge d’une pression psychologique et peut maintenant envisager donner une main secouriste à son protégé Pascal Koupaki qui en a vraiment besoin pour s’enraciner davantage dans le cœur de ses compatriotes.
D’ailleurs, pour le président Ouattara qui a de grandes ambitions socio-économiques pour la sous région, l’option Koupaki est un moindre mal. Ceci, dans la mesure où l’ancien premier ministre béninois est non seulement un proche mais aussi, un financier qui est dans la même dynamique que lui de faire de nos différents pays, les ‘‘dragons’’ de l’Afrique. Et comme le président Ouattara a besoin qu’à ses frontières, il y aient des dirigeants de sa trempe, afin de pouvoir mettre leur nation sur les rails du développement et surtout d’éviter que son pays ne soit amené à supporter le déficit économique des autres pays (limitrophes et de la sous-région), pour l’Eléphant de l’Afrique, Pascal Koupaki ne peut qu’être que l’homme de la situation. Et si pour 2016, Pik est véritablement le candidat épaulé par Ouattara, il est certain qu’il ne peut que bénéficier d’une attention particulière. Mais, de là à faire de lui, le grand favori de la présidentielle de 2016 ? Tout est possible et le vent est actuellement, avec l’élection de Ouattara, si favorable pour l’ancien premier ministre béninois qu’il n’aura qu’à mettre tout les avantage de son côté pour s’ouvrir facilement les portes de la Marina.

29-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)