Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Election de Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire : La bonne nouvelle pour les ambitions de Pik en 2016

JPEG - 210.1 ko
Pascal Irené Koupaki

Pascal Irénée Koupaki peut rêver plus grand pour la présidentielle de 2016. La victoire dès le premier tour à l’élection présidentielle du 25 octobre dernier en Côte d’Ivoire de son mentor, Alassane Ouattara est la meilleure nouvelle qu’il puisse apprendre dans sa longue et périlleuse marche vers la Marina en avril prochain. Ancien Directeur de cabinet à la primature de l’ancien nouveau président de la Côte d’Ivoire et homme de confiance de celui-ci, Pascal Koupaki est désormais certain qu’il peut désormais compter sur un soutien de taille. En effet, après sa brillante victoire avec près de 84% des voix, le président Ouattara se décharge d’une pression psychologique et peut maintenant envisager donner une main secouriste à son protégé Pascal Koupaki qui en a vraiment besoin pour s’enraciner davantage dans le cœur de ses compatriotes.
D’ailleurs, pour le président Ouattara qui a de grandes ambitions socio-économiques pour la sous région, l’option Koupaki est un moindre mal. Ceci, dans la mesure où l’ancien premier ministre béninois est non seulement un proche mais aussi, un financier qui est dans la même dynamique que lui de faire de nos différents pays, les ‘‘dragons’’ de l’Afrique. Et comme le président Ouattara a besoin qu’à ses frontières, il y aient des dirigeants de sa trempe, afin de pouvoir mettre leur nation sur les rails du développement et surtout d’éviter que son pays ne soit amené à supporter le déficit économique des autres pays (limitrophes et de la sous-région), pour l’Eléphant de l’Afrique, Pascal Koupaki ne peut qu’être que l’homme de la situation. Et si pour 2016, Pik est véritablement le candidat épaulé par Ouattara, il est certain qu’il ne peut que bénéficier d’une attention particulière. Mais, de là à faire de lui, le grand favori de la présidentielle de 2016 ? Tout est possible et le vent est actuellement, avec l’élection de Ouattara, si favorable pour l’ancien premier ministre béninois qu’il n’aura qu’à mettre tout les avantage de son côté pour s’ouvrir facilement les portes de la Marina.

29-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)