Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En route pour Cotonou : Patrice Talon est à Dakar

JPEG - 62 ko
Patrice Talon en route pour Cotonou

Contrairement aux rumeurs qui circulent à Cotonou et qui annoncent son retour au pays, notre compatriote Patrice Talon est à Dakar. L’homme d’affaires a déjà quitté Paris et se trouve actuellement dans la capitale sénégalaise où il devrait s’entretenir avec le président Macky Sall. Les relais de propagation de la rumeur ont été très actifs ces derniers jours au point de convertir l’imaginaire en réalité. Et pourtant, Talon, potentiel candidat à la présidentielle, n’est pas encore sur le sol béninois. Depuis l’obtention d’un laissez-passer, l’homme a le feu vert pour revenir au bercail. Talon est attendu à Cotonou en fin de semaine. Après trois ans d’exil.
Patrice Talon a fait plusieurs apparitions dans les médias ces dernières semaines. Avec point d’orgue de l’occupation médiatique, un entretien historique sur les chaines de télévision locales. Dans la foulée, son intervention sur Radio- France Internationale (Rfi) et des confidences faites dans « Jeune Afrique » dépoussièrent ses intentions de tout doute. Dans son Bénin natal, les mouvements de soutien à sa candidature se multiplient, combinés à des mobilisations de foules en excitation qui suscitent sa présence dans le starting-block.
L’horizon a commencé par s’éclaircir pour l’exilé politique depuis que l’étau s’est desserré autour de son entourage. L’arrivée au pays de son alter-ego Olivier Bocco était l’entame de l’épilogue du feuilleton de l’exil. Le fils de l’homme d’affaires quitte la liste noire et son épouse entre en possession de sa carte d’identité et de son passeport. Les signes d’apaisement du chef de l’Etat ont conduit au dégel. Talon a lui aussi pardonné. Et la tension peut retomber et ouvrir la voie au come back de celui qui, pendant plus de trois ans est considéré comme l’ennemi numéro 1 du régime.

23-09-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)