Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vue d’un Nouveau départ : Les têtes couronnées condamnées à rester dans leurs palais

Ils pleuvent depuis le 20 mars ! A peine les grandes tendances de la Cena sont données, que certains acteurs ont repris avec leur cirque de soutiens au Président élu Patrice Talon. Malgré la Rupture prônée, il se trouve encore des Béninois qui ont du mal à comprendre qu’avec le Nouveau départ, plus rien ne sera comme avant. Chassez le naturel, il revient au galop. Loin des retournements de vestes qui s’observent déjà au niveau des leaders de partis et mouvements politiques et même chez les ‘‘Fous du roi’’, il y a un domaine dans lequel le tout nouveau Président élu du Bénin, Patrice Talon ne doit pas fléchir à l’ère du Nouveau départ : l’immixtion du cultuel et des têtes couronnées dans la chose politique.
Ceci, puisque dix ans durant, la République a souffert du manque de recours crédibles. A la vérité, les sages, rois, roitelets, têtes couronnées et chefs de confessions religieuses se sont tous compromis en sortant de leurs palais et de leurs couvents pour des prébendes et des soutiens au président de la République. Oubliant le rôle qui leur est dévolu par la tradition, ils n’ont pas, pour la plupart, pu résister à l’appât des gouvernants, et se sont rués dans le domaine politique. Conséquence, leur comportement a, ces dernières années, fragilisé l’équilibre de la société béninoise.
Alors, pour un Nouveau départ, il va sans dire que le Président Patrice Talon n’aura aucune excuse à ne pas aider les rois, têtes couronnées et chefs religieux à rester impartiaux et à retrouver véritablement leurs cours et couvents où, ils sont davantage plus utiles à la nation. D’ailleurs, il est à espérer qu’avec la gouvernance du Nouveau départ qui se mettra au service du peuple à partir du 6 avril prochain que ça soit, non seulement, la fin d’un piteux marchandage des rois et autres chefs religieux à des fins politiciennes mais aussi celle d’un sacrifice des autres couches de la société au profit de ces derniers qui n’a fait que trop durer.

29-03-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)  

Destitution tous azimuts des Maires : Péril sur le développement à (...)
19-01-2017, Naguib ALAGBE
Une courte trêve et nous voilà repartis de plus belle. La fronde gagne de plus en plus du terrain plongeant (...)  

Clôture de la 2ème session ordinaire 2016 : Adrien Houngbédji fait (...)
18-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé hier au Palais des gouverneurs à Porto-Novo à la (...)