Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Entretien avec les syndicalistes : Pascal Irénée Koupaki à cœur ouvert avec les enseignants

JPEG - 113.4 ko

Ce jour, mercredi 20 janvier, à partir de 15 heures précises, l’ancien Premier Ministre Pascal Irénée Koupaki rencontre à la Bourse du Travail, les enseignants. En répondant à l’appel du Front d’Action pour l’éducation, le candidat déclaré à la présidentielle entend écouter les préoccupations des enseignants et exposer à ce maillon sensible de notre société, sa vision pour l’école béninoise.
Un moment d’échanges qui s’annonce fort intéressant entre cet ancien ministre chargé du dialogue social et les syndicalistes. En sept ans et quatre mois dans le gouvernement de Boni Yayi, Pascal Irénée Koupaki fut l’homme des patates chaudes, et dans ce rôle si exigeant, il a réussi à laisser aux partenaires sociaux l’image d’un fin négociateur, sensible aux préoccupations des travailleurs et attentif aux moyens de l’Etat. Dans un secteur marqué par une forte propension au débrayage, quelle offre le promoteur de la Nouvelle Conscience soumettra-t-il aux acteurs de l’école ?
De la réponse à ce questionnement, découlera le visage que prendra notre pays demain ; car tout processus de développement part de la qualité de la ressource humaine que l’école « fabrique ».
D’ores et déjà, il est fort à parier que ce soit un entretien dense et riche, d’autant que Pascal Irénée Koupaki semble faire une place de choix à la question de l’éducation, et l’intitulé de son projet de société en dit long : « Bâtir ensemble un Bénin apprenant, entreprenant et innovant ». S’il parvenait à convaincre et rallier les enseignants à sa cause, Pascal Irénée Koupaki, pourrait ainsi avoir banalement pris une sérieuse option pour le 28 février prochain.

20-01-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)