Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Etienne Kossi sur Zone Franche : Les Gsm, la Tnt et la présidentielle de 2016 au menu

JPEG - 381.5 ko

Le Ministre de la communication et des technologies de l’information et de la communication, Etienne Kossi, était hier l’invité de l’émission Zone Franche de la chaîne de télévision Canal 3 Bénin. Au cours de l’émission, le Ministre Etienne Kossi est largement revenu sur le Décret 2015-455 du 27 août 2015 portant majoration et annulation de crédit à titre d’avance sur le budget de l’Etat gestion 2015 qui fait passer de 2 Fcfa à 5 Fcfa par minute sur chaque appel national sortant et de 23 Fcfa à 53 Fcfa sur chaque appel international entrant, le paiement de redevance sur la messagerie Gsm à hauteur de 2 Fcfa sur chaque SMS, le relèvement de la redevance de la communication Gsm de 2 Fcfa à 5 Fcfa par minute sur chaque appel national sortant et international sortant de 23 Fcfa à 53 Fcfa sur chaque appel international entrant et la suppression des exonérations des impôts sur le Bic et les exonérations douanières accordées aux opérateurs titulaires d’une licence au sens de l’article 15 de la loi n°2014-14 du 09 juillet 2014 relative aux communications électroniques et à la poste en République du Bénin. Pour le Ministre Etienne Kossi, les consommateurs des produits Gsm n’ont aucune raison de s’inquiéter parce que les dispositions dudit décret n’ont aucune incidence sur leur bourse. « …Le Bénin est le pays où la communication est la moins chère. Les gens ont l’impression que nous dopons notre économie. Il n’y a pas d’augmentation sur les frais de communication des consommateurs. On n’a pas sorti un texte pour dire qu’il y a augmentation. Le décret dit prélèvement auprès des opérateurs Gsm et ils n’ont pas cette possibilité de prélever le prix payé sur les consommateurs. Le régulateur fait beaucoup. Il y a eu des enquêtes et nous savons qu’au niveau de la tarification, certains opérateurs ont failli. Nous leur avons demandé de retourner des crédits à des clients. Nous ne demandons pas trop aux opérateurs Gsm. Lorsqu’on a signé ces licences technologiquement neutres, on leur a dit qu’ils devraient couvrir tout le territoire national et améliorer la qualité des services. Mais quand on fait le bilan aujourd’hui, il y a encore à redire. Ce que nous voulons, c’est réajuster le secteur. Les opérateurs Gsm sont des partenaires pour le gouvernement et nous travaillons en symbiose. Le problème n’est pas encore au niveau des consommateurs… », a déclaré Etienne Kossi.

La migration de l’analogique au numérique d’ici début 2016
Le passage de l’analogique au numérique en ce qui concerne la télévision, aussi appelé Télévision numérique terrestre (Tnt) n’a pas été occulté au cours de l’émission. Pour le Ministre Etienne Kossi, pour arriver au numérique, il fallait un effort financier très important de la part de l’Etat. Le retard accusé par le Bénin dans le processus de migration de l’analogique au numérique est dû au fait qu’administrativement, il y a un peu de retard dans l’approbation des dossiers d’appels d’offres. « …C’est un mécanisme lourd et très important. Nous avons 4 projets d’envergure. Premièrement, il faut déployer sur l’ensemble du territoire, des équipements numériques. Deuxièmement, il faut des bâtiments dans lesquels ces équipements seront installés. Mais pour ces bâtiments, nous sommes avancés. Aujourd’hui, nous avons des équipements analogiques qui ne sont pas aussi contraignants que les équipements numériques. Après, nous avons le segment spatial ; c’est-à-dire les satellites. En plus de tout ça, il faut un accompagnement et un suivi pour rassurer nos partenaires. Désormais, chaque société éditrice aura son décodeur. Aujourd’hui, nous ne pensons pas que nous ayons pris toutes les dispositions pour que ça puisse se faire… », a dit le Ministre Etienne Kossi.

Le candidat de Etienne Kossi en 2016 sera celui de Boni Yayi
Le volet politique a aussi été abordé hier au cours de l’émission Zone Franche avec le Ministre Etienne Kossi. Membre des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), le Ministre Etienne Kossi s’est prononcé sur l’élection présidentielle de 2016. Plus précisément, l’homme a évoqué la question de la candidature unique au sein des Fcbe. Ceci, en annonçant que le président Boni Yayi, a souhaité l’organisation des primaires au sein de la formation politique pour dégager un candidat unique. Néanmoins, Etienne Kossi, semble avoir sa manière pour choisir son candidat pour la présidentielle de 2016. « … Je soutiendrai le candidat qui sera choisi par le chef de l’Etat… », a dit le Ministre Etienne Kossi.

26-10-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du désaveu au préfet Toboula, respect et humilité envers son peuple. Devant Dieu et devant les hommes, le président Patrice Talon vient, une fois (...) Lire  

Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Marche de protestation du Front pour le sursaut patriotique : Le (...)
23-06-2017, La rédaction
Les militants du Front pour le sursaut patriotique (Fsp) ont battu hier le macadam à Cotonou pour désapprouver la (...)  

Crise à la Renaissance du Bénin : Le film de l’audience au tribunal (...)
23-06-2017, Landry Salanon
L’audience de l’assignation en référé des réformistes de la Renaissance du Bénin (RB) s’est déroulée hier au Tribunal de (...)  

Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction
Le Président de la République, Monsieur Patrice Talon a instruit cet après-midi le préfet du littoral Monsieur Modeste (...)  

Après douze mois à la tête du département de l’Alibori : Le préfet (...)
22-06-2017, Isac A. YAÏ
Mohamadou Moussa, préfet du département de l’Alibori boucle ce jour 12 mois à la tête de ce département. Nommé le 22 (...)