Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Fonctionnalité de l’Université d’agriculture de Kétou : Idji Kolawolé adresse une question écrite au gouvernement

JPEG - 102.5 ko
Antoine Kolawolé Idji, auteur des questions écrites

Le Vice-premier Ministre, François Abiola, est attendu au Parlement pour des clarifications au sujet de la mise en fonctionnalité de l’Université d’agriculture de Kétou (Uak). C’est du moins ce qu’on peut retenir de la question écrite adressée au gouvernement par le député Antoine Kolawolé Idji, président du groupe parlementaire Union fait la Nation. Plus précisément, le député Antoine Kolawolé s’inquiète du fait que 12 mois après le lancement des travaux de construction des infrastructures de ladite université, aucun bâtiment ne soit encore visible sur ses différents sites à savoir Awaï, Mosunkagbé, Kétou, Sakété et Adjohoun. Plusieurs autres préoccupations relatives au volet financement de cette université ont été soulevées par le député Antoine Kolawolé Idji.
(Lire ci-dessous l’intégralité de la question écrite du député Antoine Kolawolé Idji sur la mise en fonctionnalité de l’Université d’agriculture de Kétou)
QUESTION ECRITE AU GOUVERNEMENT

A l’attention du Vice Premier Ministre chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Objet : Mise en fonctionnalité de l’Université d’Agriculture de Kétou
Le vendredi 1er février 2013, le Chef de l’Etat a procédé à la pose de la première pierre de l’Université d’Agriculture de Kétou (UAK). Selon le Ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Gouvernement entend « améliorer les performances de l’agriculture béninoise, pour la rendre capable d’assurer de façon durable la souveraineté alimentaire et nutritionnelle et de contribuer au développement économique et social du pays ».
Le samedi 30 août 2014, le Président de la République a procédé au lancement des travaux de construction des infrastructures prioritaires de ladite université.
Aujourd’hui, soit 12 mois après ce lancement, l’Université d’Agriculture de Kétou ne dispose toujours pas, sur aucun de ses sites, d’infrastructures appropriées, alors que le Gouvernement envisageait de la rendre fonctionnelle dès octobre 2013.
Conformément aux dispositions de l’article 111 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, je vous prie de communiquer à la Représentation nationale, dans les meilleurs délais possibles, les informations relatives :
1- au coût total du projet de construction de l’Université d’Agriculture de Kétou et à ses sources de financement ;

2- aux ressources financières prévues au budget général de l’Etat dans le cadre dudit projet, par année et depuis 2013 ;

3- aux dépenses effectuées par année, depuis 2013, y compris le dédommagement des propriétaires terriens, et les lignes budgétaires auxquelles elles se rapportent ;

4- au taux d’exécution financière du projet à la date du 24 août 2015 ;

5- au taux d’exécution physique des travaux de construction des infrastructures à la date du 24 août 2015 ;

6- à l’évolution de l’exécution du projet sur chacun des sites ci-après : Awaï, Mosunkagbé, Kétou, Sakété et Adjohoun ;

7- à la gestion administrative et financière de l’UAK, et spécialement la gestion des enseignants, étant donné la multiplicité des sites de cette université et ceci dès son démarrage ;

8- à la date prévue pour la mise en fonctionnalité effective de l’UAK.

Fait à Porto-Novo, le 24 août 2015
Kolawolé IDJI

26-08-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est un ouf de soulagement pour les étudiants. Ceux inscrits à l’Université de Parakou et qui sont en instance de soutenance viennent de voir une (...) Lire  

En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : Emile Madjronon (...)
18-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Campagne cotonnière 2017-2018 : L’Aic confirme la renaissance de la (...)
19-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Un nouveau bond du coton béninois sous la rupture ! L’Association interprofessionnelle du coton (Aic) que préside (...)  

Production record du coton : Le temps a donné raison à (...)
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, lui et les structures professionnelles de la filière coton, étaient accusés de tous les péchés d’Israël. (...)  

Audience au cabinet du président de l’Assemblée nationale : (...)
19-04-2018, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a reçu en audience à son cabinet au Palais des gouverneurs à (...)  

Infrastructures et cadre de vie au Bénin : La Rupture s’active pour (...)
18-04-2018, Ambroise ZINSOU
Offrir un environnement viable et sain aux populations à travers des infrastructures de dernière génération. Tel est (...)