Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Fronde syndicale contre la révision : L’Unamab passe à une grève illimitée

La fronde des magistrats contre la réforme constitutionnelle engagée par le gouvernement prend de l’ampleur. Après la grève de 72 heures observée du mardi au jeudi dernier, l’Unamab a décidé de passer à un débrayage illimité qui a pris effet depuis hier. Dans la motion de grève qu’elle a adressée au Garde des Sceaux, le syndicat a maintenu ses griefs contre le projet de révision de la Constitution et promis de ne pas démordre jusqu’à ce que sa cause soit entendue par l’Exécutif.

JPEG - 66.9 ko

Motion de grève de l’Union nationale des Magistrats du Bénin
Monsieur le Garde des sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation,
Vu la Convention N°87 de l’Organisation Internationale du Travail relative à la liberté syndicale et à la protection du droit syndical ratifié par le Bénin,
Vu la Constitution de la République du Bénin du 11 décembre 1990, notamment en son titre VI ;
Vu la loi N°2001-97 du 27 août 2002 portant organisation judiciaire en République du Bénin ;
Vu la Loi N°94-027 du 15 juin 1999 relative au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) ;
Vu la Loi N° 2001-93 du 21 février 2008 portant Statut de la Magistrature ;
Vu la Loi N°86-013du 26 février 1986 portant Statut général des Agents Permanents de l’Etat ;
Vu la Loi N°2001-09 du 21 juin 2002 exercice du droit de grève en République du Bénin
Considérant le rôle d’un pouvoir judiciaire indépendant dans l’édification de l’Etat de droit ;
Considérant que l’Union Nationale des Magistrats du Bénin (UNAMAB) s’est réunie en Assemblée Générale Extraordinaire le Mercredi 22 mars 2017 pour examiner l’impact du projet de loi portant révision de la Constitution du 11 décembre 1990 sur l’indépendance du pouvoir judiciaire.
Considérant qu’à l’analyse de la situation, l’Assemblée Nationale a relevé que ledit projet a consacré l’affaiblissement du pouvoir judiciaire en lieu et place du renforcement de l’indépendance statutaire, organique et financière de la Justice ;
Que concrètement, le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), instance disciplinaire des magistrats, élargie

5-04-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)