Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Fronde syndicale contre la révision : L’Unamab passe à une grève illimitée

La fronde des magistrats contre la réforme constitutionnelle engagée par le gouvernement prend de l’ampleur. Après la grève de 72 heures observée du mardi au jeudi dernier, l’Unamab a décidé de passer à un débrayage illimité qui a pris effet depuis hier. Dans la motion de grève qu’elle a adressée au Garde des Sceaux, le syndicat a maintenu ses griefs contre le projet de révision de la Constitution et promis de ne pas démordre jusqu’à ce que sa cause soit entendue par l’Exécutif.

JPEG - 66.9 ko

Motion de grève de l’Union nationale des Magistrats du Bénin
Monsieur le Garde des sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation,
Vu la Convention N°87 de l’Organisation Internationale du Travail relative à la liberté syndicale et à la protection du droit syndical ratifié par le Bénin,
Vu la Constitution de la République du Bénin du 11 décembre 1990, notamment en son titre VI ;
Vu la loi N°2001-97 du 27 août 2002 portant organisation judiciaire en République du Bénin ;
Vu la Loi N°94-027 du 15 juin 1999 relative au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) ;
Vu la Loi N° 2001-93 du 21 février 2008 portant Statut de la Magistrature ;
Vu la Loi N°86-013du 26 février 1986 portant Statut général des Agents Permanents de l’Etat ;
Vu la Loi N°2001-09 du 21 juin 2002 exercice du droit de grève en République du Bénin
Considérant le rôle d’un pouvoir judiciaire indépendant dans l’édification de l’Etat de droit ;
Considérant que l’Union Nationale des Magistrats du Bénin (UNAMAB) s’est réunie en Assemblée Générale Extraordinaire le Mercredi 22 mars 2017 pour examiner l’impact du projet de loi portant révision de la Constitution du 11 décembre 1990 sur l’indépendance du pouvoir judiciaire.
Considérant qu’à l’analyse de la situation, l’Assemblée Nationale a relevé que ledit projet a consacré l’affaiblissement du pouvoir judiciaire en lieu et place du renforcement de l’indépendance statutaire, organique et financière de la Justice ;
Que concrètement, le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), instance disciplinaire des magistrats, élargie

5-04-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Entretien avec Raliou Arinloye, ancien maire de sakété : « …Sans (...)
23-07-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis quelques semaines, l’ancien Maire de la Commune de Sakété, Raliou Akanda Olouwa Arinloye, est de retour (...)  

L’Union européenne au sujet de la représentativité des femmes au (...)
23-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les partenaires financiers et techniques, branche Union européenne, approuvent les tentatives en cours à l’Assemblée (...)  

Session du Conseil supérieur de la magistrature : Justin Gbènamèto (...)
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Justin Gbènamèto retrouve le sourire. L’ancien procureur de la République près le tribunal de première instance de (...)  

Rapport pour la levée d’immunité : La plénière, deuxième étape (...)
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Pour une première étape franchie dans le processus de la levée de son immunité parlementaire, l’He Valentin Djènontin (...)