Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gendarmerie nationale : Les raisons du limogeage du Dggn Antoine Dansou

JPEG - 212.8 ko

Le Lieutenant-Colonel Antoine Dansou n’a plus en main le commandement de la Gendarmerie Nationale. Il a été limogé de son poste de Directeur Général de la Gendarmerie national dans l’après-midi de ce mercredi 02 août. Si le motif du limogeage n’est pas encore officiellement connu, le retour de l’insécurité dans les territoires gardés par les gendarmes a sans doute eu raison du Dggn Antoine Dansou.
Effet, avec l’accalmie relative observée, après les nombreuses attaques enregistrées ciblant notamment les institutions financières et les supermarchés, les malfrats semblent trouver refuge à l’intérieur du pays. L’axe Sèmè-Kpodji Porto-Novo, par exemple, est devenu peu rassurant la nuit. Dans le septentrion, où une bonne partie du territoire est gardée par les gendarmes, l’insécurité est récurrente. Les braquages se sont multipliés ces dernières semaines, coutant même la vie à de nombreux compatriotes. Pas plus tard que le vendredi dernier, sur l’axe Parakou-Kokoro, un bus de la compagnie Att est tombé dans une embuscade. Des malfrats, lourdement armés ont réussi à immobiliser le véhicule pour déposséder les passagers de leurs biens, tuant un passager. Avant cela, d’autres braquages ont été enregistrés et ont coûté le poste des Commandants de brigades territoriales garant de la sécurité des personnes et des biens dans les localités concernant. C’est tout comme si les gendarmes ont perdu le contrôle de leurs zones de compétence, par manque d’anticipation et de promptitude, d’où le limogeage du Lieutenant-Colonel Dansou, nommé en Conseil des Ministres le 25 mai 2016.

3-08-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)