Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion axée sur les résultats : Le Bénin, meilleur élève dans l’espace Uemoa

JPEG - 335.4 ko

Le Bénin est l’un des meilleurs pays de l’espace Uemoa où le principe de gestion axée sur les résultats est respecté. C’est ce qu’il convient de retenir de la revue finale de la mise en œuvre de la Gestion axée sur les résultats de développement au Bénin organisée hier par la Communauté béninoise de pratiques de la gestion axée sur les résultats de développement (Cop-Grd/ Bénin) en partenariat avec la Banque africaine de développement (Bad). En effet, le Bénin a intégré en 2012 la dynamique de l’initiative, « l’Afrique pour les résultats (Afrik4r) », de la gestion axée sur les résultats de développement (Grd). Une évaluation a été réalisée en 2013 pour apprécier les capacités du Bénin en matière d’application de la Grd dans cinq secteurs clés (santé, énergie, eau, éducation, transports et infrastructures), suivie des actions de renforcement de capacités en lien avec le plan d’actions mis en œuvre pour promouvoir la culture du résultat au Bénin. Ce plan d’actions étant arrivé à terme en novembre 2017, les progrès réalisés ont été évalués. Pour Servais Adjovi, Président de la Cop-Grd/ Bénin et représentant du ministre de l’économie et des finances, il est attendu de cette revue, un rapport d’évaluation assorti de recommandations pertinentes et réalistes. Les résultats de cette revue, dit-il, permettront d’engager davantage les leaders stratégiques et politiques pour l’accomplissement de la gestion axée sur les résultats de développement. Cet atelier a donc permis de faire une analyse comparative dans le temps des résultats de chacun des 5 secteurs et des politiques régionales et de ressortir les difficultés rencontrées.

Des performances satisfaisantes
D’après les données de l’évaluation, la performance globale du Bénin pour l’année 2017, en matière de gestion axée sur les résultats de développement s’établit à 3,47. Ainsi, de 2013 à 2017, le Bénin a connu une amélioration de 0, 32 point de sa performance globale en matière de Grd. Cette amélioration représente un accroissement de la performance de 10,16% par rapport à 2013. 5 piliers ont connu des améliorations de leur performance. Le pilier « systèmes d’information, capacité statistique et suivi et évaluation », reste celui qui a connu la plus grande amélioration avec 0,83 point. Le pilier « leadership pour les résultats », a connu une amélioration de 0.53 point, ce qui témoigne de la prise de décision dans la transparence pour la plupart du temps dans les ministères, après consultation des agents. Les piliers « planification pour les résultats », « capacité institutionnelle à délivrer des biens et services », et « redevabilité pour les résultats » ont connu des améliorations respectives de 0,47 ; 0,21 ; et 0,40 points. Cependant, une contre-performance est observée au niveau du pilier « Budgétisation pour les résultats » dont le score a diminué de 0,49 par rapport au score de 2013. Daniel Ndoye, représentant de la Bad a félicité le Gouvernement béninois pour les performances réalisées. « La Bad est satisfaite des résultats du Bénin et je note aussi un véritable engouement au niveau des différentes parties prenantes à ce projet. Je reste persuadé que cette initiative contribuera à l’amélioration des performances économiques de ce pays », a-t-il conclu.
Tous les ministères sont représentés à cette assise d’Azalaï Hôtel de Cotonou. Pareil aux différents représentants des organisations non gouvernementales telles que Rifonga-Bénin, Social Watch, la plateforme de la société civile pour la promotion du genre, les universitaires, les parlementaires etc…
Euloge GOHOUNGO

29-11-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)