Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion des Forêts Communales Phase II : Les députés autorisent la ratification d’un accord de prêt avec le FAD

JPEG - 58.9 ko

Les députés ont adopté hier, la loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt signé à Cotonou, le 10 avril 2017 entre la République du Bénin et le Fonds Africain de Développement (Fad), dans le cadre du financement de la deuxième phase du Projet d’Appui à la Gestion des Forêts Communales (Pagefcom II). Il s’agit d’un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du septième axe stratégique du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) 2016-2021 et qui vise le développement équilibré et durable de l’espace national à travers une gestion rationnelle des forêts, des ressources naturelles et des risques climatiques. Du rapport de la Commission des finances et des échanges présidée par le député Raphaël Akotègnon qui a présenté le dossier à la plénière, l’on peut retenir que pendant 5 ans, le Pagefcom II interviendra dans vingt-cinq (25) Communes réparties sur les cinq (05) départements à savoir les Collines avec les Communes de Bantè, de Dassa-Zoumè, de Glazoué, de Ouessè, de Savalou et de Savè ; le Zou avec les Communes d’Abomey, d’Agbangnizoun, de Bohicon, de Covè, de Djidja, de Ouinhi, de Za-Kpota, de Zagnanado et de Zogbodomè ; le département de l’Atlantique avec les Communes d’Abomey-Calavi, d’Allada, de Kpomassè, de Ouidah, de Sô-Ava, de Toffo, de Tori-Bossito et de Zè ; le département du Borgou avec la Commune de Tchaourou ; et le département de la Donga avec la Commune de Bassila. Toujours selon la Commission des finances et des échanges, la mise en œuvre du projet impactera environ 607.000 bénéficiaires dont plus de 180.000 bénéficiaires directs comprenant 50,86 % de femmes et environ 427.000 bénéficiaires indirects de la zone d’intervention. Ceci, parce qu’il contribuera à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté des populations à travers la valorisation et la gestion rationnelles des ressources naturelles. Le montant de l’accord de prêt avec le Fonds Africain de Développement (Fad) s’élève à 4,12 milliards de francs CFA, soit 57,14% du coût total du projet.

15-09-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Campagne cotonnière 2018-2019 : Le gouvernement augmente le prix (...)
25-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
« Le gouvernement a entrepris depuis deux ans, le renforcement de la professionnalisation du secteur. Et de 451.000 (...)  

Réaction de quelques députés après la décision de la HAAC
25-05-2018, La rédaction
Réaction de quelques dispoquotenibilité Louis Vlavonou « …Je prends acte de la décision de la HAAC tout en regrettant (...)  

La HAAC, le canon braqué contre la presse libre
25-05-2018, La rédaction
Je ne suis pas de ceux qui, habituellement proposent de supprimer les institutions qui posent problème dans leur (...)  

Agapit Napoléon Maforikan, Ancien conseiller de la Haac : « La (...)
25-05-2018, La rédaction
Nul ne peut se réjouir lorsqu’un organe de presse est en difficulté. La liberté de presse est un bien précieux que nous (...)