Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gouvernance politique : Yayi pour un hypothétique dialogue

JPEG - 67.8 ko

Boni Yayi affiche une nouvelle ambition et une autre vision de la gouvernance politique. De retour du pays de l’oncle Sam avec en poche le 2nd compact du Mca, Yayi prône l’avènement d’un règne nouveau. Le message délivré par le Chef de l’Etat à l’aéroport international cardinal Bernardin Gantin est sans équivoque : « Le Bénin est à la croisée des chemins. Le dialogue politique est aujourd’hui indispensable. J’irai voir mon aîné le président Houngbédji et j’échangerai avec tous les députés ». Pour quels enjeux après 9 années de ruse politicienne ? La maison blanche a opéré un miracle. Yayi s’est lavé à l’eau du 2nd compact du Millenium challenge account. C’est un homme neuf qui séjourne désormais au palais de la Marina. Pourtant, il faudra bien plus pour l’absoudre de tous ses péchés. En politique, ce sont les intérêts qui déterminent les enjeux. La classe politique et Boni Yayi n’ont pas les mêmes soucis. Dans les états majors des partis ou alliances de partis politiques, la bataille est ouverte pour la succession de Yayi. Les choses se bousculent et les intérêts s’entrechoquent. L’enjeu de 2016 est trop sérieux pour laisser une fenêtre ouverte à la distraction. Fort d’une ‘’belle expérience’’ de dialogue avec le régime ces dernières années, les acteurs politiques auront des raisons de douter de la bonne foi de Boni Yayi quant à son subit regain d’intérêt pour le dialogue. Aucun ministre de l’actuel gouvernement n’est issu d’un des grands partis ou alliances de partis politiques ne partageant pas la vision de Boni Yayi. Si certains comme la Renaissance du Bénin (Rb) ont trouvé une hypothétique grâce qui leur a valu quelques allers-retours dans l’appareil gouvernemental, d’autres comme le Parti du renouveau démocratique (Prd) et des caciques de l’Union fait la Nation (Un) ne peuvent pas en dire autant. Mais d’où vient cette nouvelle ère que prône Boni Yayi avec une nécessité du dialogue politique ?

Fin de règne
Bien de raisons peuvent militer en faveur de la nouvelle vision du Chef de l’Etat. En réalité, la profession de foi de Boni Yayi et l’excès de joie pour la signature du 2nd compact du Mca sont deux choses distinctes. A moins de 6 mois de la fin de son second et dernier mandat constitutionnel, le leader charismatique des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) n’a aucunement besoin d’un dialogue politique pour le développement du Bénin. Yayi a le regard tourné vers l’après 2016. Pour lui, il s’avère nécessaire de fumer le calumet de la paix avec tous les acteurs de la classe politique pour espérer un repos doré au terme de son mandat. Parviendra t-il à ses fins ? Yayi va certainement se relancer dans des opérations de charme à travers ses derniers actes de nomination. Mais pour réussir, il va falloir d’abord détourner l’attention des politiques des enjeux de 2016. Un défi bien lourd à relever.

17-09-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)