Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Grève dans le secteur de l’éducation : Dakpè Sossou invite les enseignants à reprendre les cours

JPEG - 347.6 ko

Le député de la 18e circonscription électorale, Dakpè Sossou, n’est pas resté insensible aux débrayages dans le monde de l’éducation. A Lokossa, le mercredi dernier, il a joué la carte de l’apaisement en invitant les enseignants et instituteurs à reprendre les cours, en attendant la décision de la Cour constitutionnelle. Pour Dakpè Sossou, il ne sert à rien de porter atteinte à l’avenir des apprenants, à travers des grèves de solidarité à des personnels à qui l’Assemblée nationale a retiré le droit de grève. Une paralysie du secteur de l’éducation est la porte ouverte à toutes sortes de déviances dans le rang des élèves.
A cette occasion, le deuxième Secrétaire Parlementaire est revenu sur les motivations du retrait du droit de grève au personnel de la justice, aux magistrats et aux personnels paramilitaires. Pour lui, tout est parti de la mise en conformité de la loi portant statut général de la fonction publique suite à une décision de la Cour constitutionnelle. Et au regard des conséquences économiques et sociales de la paralysie répétée de l’administration judiciaire et des hôpitaux par certaines catégories d’agents, au mépris de leur serment, les députés ont saisi cette opportunité pour interdire la grève dans ces secteurs névralgiques. Selon le député de la 18e, Il fallait arrêter la saignée. Et puisque chaque corps de la fonction publique a ses réalités, Dakpè Sossou a invité les enseignants grévistes à mettre fin à la pagaille et à reprendre le chemin des classes. Mieux, il a pris le soin de recueillir leurs doléances, qu’il entend soumettre au ministre des finances, Romuald Wadagni.
Richard AKOTCHAYE

19-01-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Aké Natondé sur le toilettage du Code électoral : « Nous prévoyons (...)
18-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le débat est ouvert sur le toilettage du code électoral, avec des propositions de toutes sortes de la part des (...)  

réforme du code électoral : Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Représentant chacun un bloc politique, Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola livrent leurs attentes sur le projet de la (...)  

L’Union fait la nation s’agrandit : L’ancien maire d’Adja Ouèrè (...)
18-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ex maire de la Commune d’Adja Ouèrè, Djiman Fachola a rejoint la barque : « Union fait la Nation » avec son creuset (...)  

Entretien avec, Moukaram BADAROU président du parti Conscience (...)
14-06-2018, Karim O. ANONRIN
Ancien Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau sous le régime du président Boni Yayi, président du parti (...)