Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Groupe parlementaire Union fait la Nation : Que feront les députés Eric Houndété et Basile Ahossi

JPEG - 67.1 ko

Le groupe parlementaire Union fait la Nation (Un) présidé par le député Antoine Kolawolé Idji, le plus grand en matière de nombre est-il en crise ? A priori non, parce qu’aucun de ses membres n’a encore démissionné. Mais les comportements de certains des membres de ce groupe parlementaire à la denrière élection présidentielle font penser qu’il y a un malaise en son sein. Plus précisément, le choix de deux de ses membres, en l’occurence les députés Basile Ahossi et Eric Houndété, de soutenir le candidat Lionel Zinsou qui a incarné la continuité du régime défunt lors de la présidentielle de 2016, fait penser que les choses ne seront plus comme avant entre ces députés et les autres membres du groupe parlementaire. Si le choix du député Basile Ahossi de soutenir Lionel Zinsou a été fait sans grand bruit, celui du député Eric Houndété de soutenir le même Lionel Zinsou a été quant à lui, objet de polémique. En effet, initialement candidat à la présidentielle, le député Eric Houndété, a attendu en vain, le soutien de sa famille politique à savoir la coalition de partis et mouvements politiques l’Union fait la Nation (Un) représenté au Parlement par 13 députés qui se sont d’ailleurs mis ensemble pour constituer le groupe parlementaire du même nom. Ceci l’a d’ailleurs fâché au point où, avec ses amis politiques, il a lancé le 24 janvier 2016 le mouvement politique ‘’Bénin Nouveau’’ pour se départir de l’Union fait la Nation.
Aujourd’hui que l’élection présidentielle est terminée et que les députés ont repris le chemin du Palais des gouverneurs à Porto-Novo, beaucoup se demandent si les députés Basile Ahossi et Eric Houndété vont demeurer encore longtemps membres du groupe parlementaire Union fait la Nation dont les membres, à l’exception d’eux, ont œuvré pour l’élection du président de la République, Patrice Talon et ne manqueront pas de le soutenir depuis le Parlement. En ce qui concerne le député Basile Ahossi, la réponse à la question de savoir s’il demeurera membre du groupe parlementaire Un est certainement affirmative. Car, de sources concordantes, l’homme s’est engagé à accompagner les réformes politiques annoncées par le président Patrice Talon. Quant au député Eric Houndété, nul ne sait s’il va démissionner ou pas de son groupe parlementaire. La seule chose dont l’on est sûr est que l’homme n’aura pas la langue de bois tout au long de cette 7ème législature. En témoigne d’ailleurs sa déclaration le jour de l’investiture du président Patrice Talon au Stade Charles de Gaulle à Porto-Novo. « …Vous savez que j’ai longtemps combattu le rôle de l’argent dans les élections. J’ai entendu le président prendre des engagements très forts par rapport au rôle de l’argent dans les élections. Donc, vous vous imaginez bien que je l’attends sur ce chantier. C’est un chantier que nous devons tous aborder parce que nous ne pouvons pas dénaturer les élections dans notre pays. Nous ne pouvons pas dénaturer l’engagement des Béninois par rapport aux élections (…) Bien évidemment, je continuerai à jouer mon rôle d’éveilleur. Je continuerai à travailler pour la défense des Béninois. Je continuerai à jouer mon rôle de combat pour l’épanouissement des filles et fils de ce pays… », avait-dit Eric Houndété, premier Vice-président du président de l’Assemblée nationale.

18-04-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)