Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée

JPEG - 56 ko

Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés et obligés de constater, au dernier moment, qu’ils n’effectueront pas le voyage pour la Mecque. Cette fois-ci, le président du comité d’organisation et ministre des affaires étrangères a, très tôt, procédé au lancement des préparatifs. Tirant leçon des couacs très souvent enregistrés dans le convoyage des fidèles musulmans pour l’Arabie Saoudite, l’autorité ministérielle veut certainement marquer du sceau de la rupture, l’organisation du Hadj. Hier donc à son cabinet, il a rencontré les différents acteurs concernés pour anticiper sur d’éventuelles difficultés.
Mais, si l’initiative en elle est à saluer, il faut souligner, que le lancement, à temps, des préparatifs est encore loin d’être la panacée pour une parfaite organisation du convoyage des candidats pour le Hadj 2017. En effet, si les erreurs du passé ont servi, c’est le moment, plus que jamais, de définir un chronogramme ou programme linéaire et d’arrêter une feuille de route bien définie. Mieux, les pèlerins seront enchantés, après les tristes expériences du passé, de savoir à la minute près, les différentes étapes qui leur faciliteront la tâche dans leur obligation de se rendre à la Mecque, sacrifier à l’un des cinq piliers de l’Islam. Aussi, si le comité d’organisation tient à éviter les surprises de dernière minute, serait-il, important qu’il procède autant que faire se peut, à l’évaluation du processus à mi-parcours. En tout cas, pour le ministre des affaires étrangères et président du comité d’organisation, Aurélien Agbénonci, la réussite du Hadj 2017, est un défi à relever.
Alors, à lui en particulier et au gouvernement en général, il ne sera pas pardonné qu’une énième fois, des pèlerins remplissent les formalités d’usage et s’acquittent des frais de voyage pour ne pas prendre leur vol. C’est dire, que toutes les dispositions doivent être prises pour qu’enfin, les Béninois aient droit à un Hadj sans polémique. Autrement, pour l’organisation du Hadj au Bénin, Aurélien Agbénonci serait un ministre de plus. A lui de prouver à la communauté musulmane, le contraire.

10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En faillite ! Le débat sur le projet de loi portant révision de la Constitution du 11 décembre 1990 l’est. A peine lancé, est-il déjà frappé par le (...) Lire  

Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans le vif du sujet !
20-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’Etape Hémicycle !
16-03-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2010

Session extraordinaire pour la révision de la Constitution : Ce (...)
22-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le suspense reste entier quant à l’issue que peut connaître la demande formulée par le chef de l’Etat de voir étudier (...)  

Non reconnaissance du Comité consensuel transitoire : Anjorin (...)
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
A travers une conférence de presse qu’il a donnée lundi dernier au siège de la Fédération béninoise de football à (...)  

Opération de libération des espaces publics : Toboula, fermeté et (...)
21-03-2017, Gérard GANSOU
Signé du ministre du cadre de vie et du développement durable, le communiqué en date du 17 mars relatif aux exactions (...)  

Révision de la Constitution : Le ‘’Oui’’ mitigé de Gilbert (...)
21-03-2017, La rédaction
Les langues se délient progressivement au sujet du projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990, (...)