Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Interdiction des activités des organisations estudiantines : Les Fcbe dénoncent un acte qui rétrograde le processus démocratique

Quelques jours après l’interdiction par le Gouvernement des activités des organisations faitières d’étudiants, la réaction des Cauris ne s’est pas fait attendre. L’alliance des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a dénoncé le 08 octobre dernier une « décision anticonstitutionnelle ». L’alliance coordonnée par Eugène Azatassou invite à cet effet le gouvernement à rapporter le décret portant interdiction d’activités des organisations estudiantines.

JPEG - 129.2 ko

DECLARATION DE L’ALLIANCE FCBE AU SUJET DE LA DECISION DU GOUVERNEMENT PORTANT INTERDICTION DES ACTIVITES DES ORGANISATIONS ESTUDIANTINES
Béninoises, Béninois
Chers compatriotes,

L’Alliance Forces Cauris pour un Bénin Emergent a suivi avec stupéfaction le compte rendu du Conseil des ministres du 05 Octobre 2016. Entre autres décisions et par la voix du Ministre d’Etat Pascal Irenée Koukpaki, Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Gouvernement a interdit les activités de toutes les Fédérations, Unions, Associations ou organisations faîtières des étudiants dans toutes les universités nationales du Bénin.
Par une telle mesure le gouvernement de la rupture a violé allègrement les dispositions de l’article 25 de la Constitution du 11 Décembre 1990 qui consacrent les libertés démocratiques notamment la liberté d’association et d’organisation acquises par notre peuple à la Conférence nationale des Forces Vives de février 1990. Il s’agit là d’une décision anticonstitutionnelle qui rétrograde le processus démocratique dans lequel s’est engagé notre peuple depuis 26 ans.
Aucun Gouvernement avant l’avènement du régime de la rupture et même aux plus forts moments des contradictions entre les acteurs sociaux et les régimes successifs, n’a osé franchir un tel cap.
Il plait à l’Alliance Forces Cauris pour Bénin Emergeant de rappeler à la mémoire de notre peuple le rôle déterminant joué par les mouvements et associations d’étudiants ainsi que les énormes sacrifices consentis par eux pour l’avènement de la démocratie dans notre pays.
Cette mesure anti-démocratique, à l’analyse, fragilise notre modèle démocratique et interpelle toutes les organisations et les partis politiques épris de paix, de liberté et de justice quelles que soient les contradictions et autres considérations par ailleurs.
C’est pourquoi au-delà des condamnations justes et légitimes enregistrées à ce jour, l’Alliance FCBE estime que la riposte doit être collective et le soutien sans faille aux initiatives des organisations estudiantines. En effet, après les organisations estudiantines et si cette décision liberticide était maintenue, ce serait le tour des centrales syndicales, de la société civile, des partis politiques voire des confessions religieuses.
Dans ces conditions, l’Alliance FCBE conteste cette décision du gouvernement et est prête à prendre part à tous les combats pour la sauvegarde de la démocratie et des libertés fondamentales.
L’Alliance invite donc instamment le gouvernement à rapporter le décret portant interdiction d’activités à toutes les Fédérations, Unions, Associations ou Organisations faîtières d’étudiants dans toutes les Universités Nationales du Bénin et à engager sans délai un dialogue franc et sincère avec lesdites organisations.
Enfin, l’Alliance appelle toutes les forces démocratiques à la veille citoyenne en vue de sauvegarder les acquis démocratiques chèrement conquis par notre peuple à la Conférence Nationale des Forces Vives de février 1990.
Vive la Démocratie
Vive les libertés individuelles et collectives
Vive le Bénin
Fait à Cotonou le 08 Octobre 2016
La Coordination Nationale FCBE

10-10-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)