Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Invité sur Zone Franche de Canal3 Wilfried Houngbédji explique les raisons de la cherté de la vie

JPEG - 66.7 ko

La cherté de la vie à laquelle font face les populations béninoises, ces derniers mois, a aussi ses soubassements dans les réformes enclenchées par le Gouvernement de la rupture. Invité hier sur l’émission Zone franche, le Directeur de la Communication de la Présidence de la République, Wilfried Léandre Houngbédji a fait le lien entre la politique d’assainissement des finances publiques et la morosité économique ambiante. Pour lui, nombreux sont les Béninois qui percevaient des primes inutiles qui pesaient énormément sur la trésorerie nationale. Il a surtout insisté sur les ordres de mission fantaisistes desquels certains fonctionnaires indélicats tiraient profit pour se faire des ressources additionnelles, non méritées. Et c’est d’ailleurs parce que le gouvernement a mis en place une politique de gestion rationnelle des ressources de l’Etat que beaucoup pensent que « l’argent ne circule plus ». Il est alors temps que chaque Béninois gagne selon l’effort qu’il a investi. Le Chef de l’Etat est déterminé à assainir les finances publiques.
En dehors de ce sujet, le Directeur de la Communication de la Présidence de la République a aussi abordé les projets routiers lancés par le gouvernement. Il a surtout expliqué les raisons qui ont motivé le Gouvernement à faire confiance à Adéoti Sarl, malgré sa proximité avec l’ancien régime. Wilfried Houngbédji a montré qu’avec le Président Talon, il n’y aura point de chasse aux sorcières. Plusieurs autres sujets d’actualité ont été également abordés au cours de l’émission. Les explications fournies par le Directeur de la Communication de la Présidence de la République a sidéré plus d’un. Au sujet de la cherté de la vie, l’honorable Yacoubou Malèhossou pense que la situation ne saurait être liée uniquement à la crise du Naira. Joint au téléphone, il soutient les arguments de Wilfried Léandre Houngbédji et reste convaincu de la nécessité d’assainir les finances publiques et de restaurer l’éthique et l’équité au sein de l’administration publique et au sommet de l’Etat.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

20-02-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)