Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Invité sur Zone Franche de Canal3 Wilfried Houngbédji explique les raisons de la cherté de la vie

JPEG - 66.7 ko

La cherté de la vie à laquelle font face les populations béninoises, ces derniers mois, a aussi ses soubassements dans les réformes enclenchées par le Gouvernement de la rupture. Invité hier sur l’émission Zone franche, le Directeur de la Communication de la Présidence de la République, Wilfried Léandre Houngbédji a fait le lien entre la politique d’assainissement des finances publiques et la morosité économique ambiante. Pour lui, nombreux sont les Béninois qui percevaient des primes inutiles qui pesaient énormément sur la trésorerie nationale. Il a surtout insisté sur les ordres de mission fantaisistes desquels certains fonctionnaires indélicats tiraient profit pour se faire des ressources additionnelles, non méritées. Et c’est d’ailleurs parce que le gouvernement a mis en place une politique de gestion rationnelle des ressources de l’Etat que beaucoup pensent que « l’argent ne circule plus ». Il est alors temps que chaque Béninois gagne selon l’effort qu’il a investi. Le Chef de l’Etat est déterminé à assainir les finances publiques.
En dehors de ce sujet, le Directeur de la Communication de la Présidence de la République a aussi abordé les projets routiers lancés par le gouvernement. Il a surtout expliqué les raisons qui ont motivé le Gouvernement à faire confiance à Adéoti Sarl, malgré sa proximité avec l’ancien régime. Wilfried Houngbédji a montré qu’avec le Président Talon, il n’y aura point de chasse aux sorcières. Plusieurs autres sujets d’actualité ont été également abordés au cours de l’émission. Les explications fournies par le Directeur de la Communication de la Présidence de la République a sidéré plus d’un. Au sujet de la cherté de la vie, l’honorable Yacoubou Malèhossou pense que la situation ne saurait être liée uniquement à la crise du Naira. Joint au téléphone, il soutient les arguments de Wilfried Léandre Houngbédji et reste convaincu de la nécessité d’assainir les finances publiques et de restaurer l’éthique et l’équité au sein de l’administration publique et au sommet de l’Etat.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

20-02-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Entretien avec Raliou Arinloye, ancien maire de sakété : « …Sans (...)
23-07-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis quelques semaines, l’ancien Maire de la Commune de Sakété, Raliou Akanda Olouwa Arinloye, est de retour (...)  

L’Union européenne au sujet de la représentativité des femmes au (...)
23-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les partenaires financiers et techniques, branche Union européenne, approuvent les tentatives en cours à l’Assemblée (...)  

Session du Conseil supérieur de la magistrature : Justin Gbènamèto (...)
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Justin Gbènamèto retrouve le sourire. L’ancien procureur de la République près le tribunal de première instance de (...)  

Rapport pour la levée d’immunité : La plénière, deuxième étape (...)
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Pour une première étape franchie dans le processus de la levée de son immunité parlementaire, l’He Valentin Djènontin (...)