Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


L’argent public n’est pas un gain politique.

JPEG - 203.3 ko

L’argent public n’est pas un gain politique. A tort, ils l’ont cru, ces débiteurs insolvables des structures étatiques sous le régime défunt. Mais la rupture fait les comptes et les absents au guichet du Fonds national pour la promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes (Fnpeej) sont sur la sellette. C’est une évidence qu’avec le Nouveau départ, tous les fossoyeurs de l’économie nationale vont rendre gorge, de gré ou de force. Les ressources publiques ne pas sont une manne descendue du ciel dont chacun peut disposer à sa guise.
Des centaines de millions déboursés par le Fnpeej pour régler un problème de société : le chômage et le sous-emploi, sont partis en fumée à cause de la mauvaise foi de certains bénéficiaires. Aujourd’hui, rattrapés, ils sont quelques-uns à restituer les fonds. Selon le point fait au conseil des ministres le mercredi 11 avril dernier, 77.584.832 francs Cfa sont recouvrés sur 133.588.947 à la date du 31 janvier 2018, pour le cas des agents publics débiteurs du Fnpeej. Et, au terme du conclave gouvernemental, les ministres concernés ont été instruis aux fins de faire procéder au recouvrement des sommes restant dues, sans préjudice des poursuites judiciaires à engager. C’est clair que les subventions affectées par l’Etat, dans le cadre de la promotion de l’emploi et de l’entreprise ne sont pas des cadeaux politiques.
Mais, au-delà de ces fonctionnaires débiteurs du Fnpeej, les particuliers qui constituent le gros lot sont dans le viseur du gouvernement. Ils apprendront à leurs dépens que l’on ne peut impunément distraire les ressources de l’Etat. A moins qu’ils se ravisent au plus tôt et restituent les fonds à eux alloués. Il n’est plus à démontrer que la lutte contre la corruption et autres infractions connexes n’est pas un mythe sous le régime du Nouveau départ. Les exemples en cette matière sont légion. En son temps, la justice jouera sa partition pour que le Fnpeej entre en possession de ses créances.

13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Progressistes et républicains : les défis pressants
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’accouchement a été difficile. Mais au final, c’est une opération plutôt réussie, pour ce qui est de la forme en tout cas. Les frères siamois peuvent (...) Lire  

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2970

Loi n°90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
« C’est la Constitution de tous les records en Afrique », clame Joël Aïvo, constitutionnaliste, maître de conférences (...)  

Réforme du système partisan : Le Bloc Républicain concrétise le rêve (...)
10-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Très attendu, le Bloc républicain est désormais une réalité. Samedi dernier, sur la place Bio Guerra de Parakou, devant (...)  

Financement numérique : Aurelie Adam Zoumarou parmi les 6 (...)
7-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Lancée le jeudi 29 novembre dernier par le Secrétaire général de l’Onu, António Guterres, l’équipe spéciale est chargée (...)  

Projet de budget du ministère des affaires étrangères et de la (...)
7-12-2018, Karim O. ANONRIN
Le Ministre béninois des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, était ce jeudi 6 décembre 2018 (...)