Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


« La révision de la Constitution doit se faire sans remettre en cause l’équilibre de l’architecture issue de la Conférence nationale », dixit Joël Aïvo

JPEG - 197.9 ko

Dans un contexte de réformes pour la consolidation de la démocratie, ceci dans le cadre du 27e anniversaire de la Conférence des forces vives de la nation, des propositions judicieuses parviennent de certains acteurs pour la sauvegarde de l’esprit de ces assises historiques. Et c’est l’appel à la prudence du Professeur Joël Aïvo, au terme de la table ronde sur l’héritage de la conférence des forces vives qui aura retenu l’attention. « La révision de la Constitution doit se faire sans remettre en cause l’équilibre de l’architecture issue de la Conférence nationale », a souligné le Constitutionnaliste. Le Directeur du Centre du Droit Constitutionnel a surtout insisté sur le fait que la révision d’une Constitution est un acte extrêmement grave qui se doit d’être fait en toute transparence et de façon participative. « Il ne s’agit pas de la ratification d’un accord de prêt. Il ne s’agit pas de la ratification d’un don. Il ne s’agit pas non plus de l’adoption de la loi des finances », a-t-il ajouté. Plusieurs autres recommandations ont été faites par les participants à cette table ronde. Il s’agit entre autres de l’inscription dans les programmes scolaires de l’histoire de la Conférence nationale. Cette proposition fait suite au constat que la génération actuelle maitrise très peu les tenants et les aboutissants de la conférence nationale. De même, il a été proposé l’organisation d’une nouvelle conférence nationale ou des états généraux pour évaluer la mise en œuvre des principes de la conférence nationale de février 1990 afin de corriger les tares engendrées.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

2-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)