Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le 1er gouvernement de Patrice Talon à la loupe

JPEG - 209.6 ko

Le 1er gouvernement du président Patrice Talon est depuis hier nuit rendu public. Une équipe de 21 hommes et femmes de confiance du nouvel homme fort du Bénin. Mais, la première remarque faite par rapport à ce gouvernement, c’est le nombre de femmes ! Elles ne sont que trois dont la compétence a réussi à séduire le président Talon.

Sept anciens ministres présents !
L’autre chose qui frappe à la lecture de ce premier gouvernement, c’est le nombre d’anciens ministres. Ils sont au total six à embarquer pour le Nouveau départ. Deux l’ont été sous le Général Mathieu Kérékou à savoir Abdoulaye Bio Tchané et Lazare Sèhouéto. Aussi, l’avènement au pouvoir du chantre du Nouveau départ consacre le retour de cinq ministres sous l’ère Boni Yayi. Il s’agit des ministres Pascal Irénée Koupaki, Candide Azannaï, Sacca Lafia, Alassane Séidou et Adidjatou Mathys. En somme, une première équipe qui regorge d’assez d’hommes d’expérience.

Une équipe d’hommes de confiance
Mais au-delà de l’expérience et de la compétence, le président Talon s’appuie, dans ce premier gouvernement, essentiellement sur des hommes de confiance. Ainsi, sans surprise, le Directeur de campagne du candidat, Sacca Lafia, les députés Candide Azannaï, Joseph Djogbénou, l’ancien député Lazare Sèhouéto, l’ancien préfet Barnabé Dassigli et le jeune Oswald Homéky ont été appelés par le président Talon à ses côtés.

Deux candidats aux côtés de Talon !
Toujours dans ce gouvernement que les Béninois attendent de voir à l’œuvre, il est à noter la présence de deux des trente-trois candidats à la présidentielle de 2016. En effet, les technocrates Abdoulaye Bio Tchané arrivé en quatrième position au premier tour avec un peu plus de 8% des voix et Pascal Irénée Koupaki classé cinquième avec 5% des suffrages sont avec le président Talon, les hommes clés du premier gouvernement pour un Nouveau départ que les Béninois appellent de tous leurs vœux !
liste des membres du premier gouvernement de Talon
1- Ministre d’Etat, Secrétaire Général à la Présidence de la République : Pascal Irénée KOUPAKI
2- Ministre d’État chargé du Plan et du Développement : Abdoulaye BIO TCHANE
3- Garde des sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation : Joseph DJOGBENOU
4- Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération : Aurélien AGBENONCI
5- Ministre de l’Economie et des Finances : Romuald WADAGNI
6- Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique : Sacca LAFIA
7- Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche : Delphin Oloronto KOUZANDE
8- Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale : Barnabé Z. DASSIGLI
9- Ministre du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales : Adidjatou A. MATHYS
10- Ministre de la Santé : Alassane Séïdou
11- Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : Marie-Odile ATTANASSO
12- Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle : Lucien KOKOU
13- Ministre des Enseignements Maternel et Primaire : Karimou SALIMANE
14- Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication : Rafiatou MONROU
15- Ministre des Infrastructures et des Transports : Hervé HEHOMEY
16- Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat : Lazare C. SEHOUETO
17- Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : Dona Jean-Claude HOUSSOU
18- Ministre du Cadre de vie et du Développement durable : José Didier TONATO
19- Ministre du Tourisme et de la Culture : Ange N’NKOUE
20- Ministre des Sports : Oswald HOMEKY
21- Ministre délégué auprès du Président de la République, Chargé de la Défense nationale : Candide Armand-Marie AZANNAI

7-04-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Campagne cotonnière 2018-2019 : Le gouvernement augmente le prix (...)
25-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
« Le gouvernement a entrepris depuis deux ans, le renforcement de la professionnalisation du secteur. Et de 451.000 (...)  

Réaction de quelques députés après la décision de la HAAC
25-05-2018, La rédaction
Réaction de quelques dispoquotenibilité Louis Vlavonou « …Je prends acte de la décision de la HAAC tout en regrettant (...)  

La HAAC, le canon braqué contre la presse libre
25-05-2018, La rédaction
Je ne suis pas de ceux qui, habituellement proposent de supprimer les institutions qui posent problème dans leur (...)  

Agapit Napoléon Maforikan, Ancien conseiller de la Haac : « La (...)
25-05-2018, La rédaction
Nul ne peut se réjouir lorsqu’un organe de presse est en difficulté. La liberté de presse est un bien précieux que nous (...)