Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le candidat de l’alliance républicaine, Lionel...

JPEG - 218.8 ko

Le candidat de l’alliance républicaine, Lionel Zinsou était hier à Majestic de Cadjèhoun, face aux acteurs de l’essence de contrebande communément appelée kpayo. Objectif, leur témoigner toute sa gratitude pour la confiance qu’ils ont placée en lui en votant massivement en sa faveur au premier tour de l’élection présidentielle le 6 mars dernier. A ce sujet, il a salué leur maturité, du fait que ces acteurs ont compris que l’enjeu était de taille et qu’il faille porter au pouvoir un homme qui puisse combler les attentes du peuple. « C’est le peuple béninois qui a choisi. Il a choisi deux hommes pour être au 2ème tour pour devenir le père de la nation. Et il n’a pas dit ‘’toi, tu es Yovo. Il a dit : ‘’Toi, tu es 1er et toi, 2ème’’.Vous avez le droit. Alors, toute cette question qui est de savoir qui est l’enfant du pays, est-ce que c’est Lionel Talon ou Patrice Zinsou ? Toutes ces questions ont été résolues dans les urnes », a-t-il dit. Pour le 1er ministre Lionel Zinsou il faut dès à présent se concentrer sur l’essentiel qui se trouve dans le projet de société que le candidat propose aux Béninois. Les acteurs de la filière ‘’Kpayo’’ ont été largement éclairés sur ses ambitions pour le secteur. Aussi, Lionel Zinsou a-t-il saisi l’occasion pour se prononcer sur les allégations faisant état de ce qu’il serait le Président le plus déchaîné contre le commerce de l’essence frelatée. « ...j’ai été scandalisé par les critiques contre mon projet de société. Il est écrit que je m’engage à négocier avec toutes les délégations représentantes de la profession informelle des produits pétroliers à partir des propositions en matière de sécurité, de légalisation, de revenu. Mon engagement, c’est de construire l’avenir avec des organisations représentatives. Ceci est le contraire de ce qui a été dit méthodiquement de porte à porte. La répétition du mensonge ne fabrique jamais la vérité », a-t-il martelé. Ils se sont donc séparés avec comme espoir que les acteurs de cette filière propageront la bonne nouvelle.

15-03-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2010

Projet de révision de la Constitution : Talon s’explique et (...)
24-03-2017, La rédaction
Voix grave et visage serein, Talon s’est adressé à l’opinion publique dans un langage clair, empreint d’espoir de voir (...)  

Albert Tévoédjrè sur la révision : « Ici c’est le Bénin, ce projet ne (...)
24-03-2017, La rédaction
Selon un message diffusé en début d’après-midi à Cotonou sur les réseaux sociaux, Albert Tévoédjère, le frère Melchior a (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Le front de sursaut (...)
24-03-2017, Naguib ALAGBE
Ils y étaient, dans le cadre des consultations foraines sur le projet de révision de la Constitution, initiées par (...)  

Révision de la Constitution : Lettre ouverte du politologue Juste (...)
23-03-2017, La rédaction
Manhattan, le 20 mars 2017. Juste Codjo Politologue Kansas State University Manhattan, KS, U SA Email : (...)