Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Léhady Soglo, maire de Cotonou : « …Je n’ai pas été élu pour perdre mon temps dans des combats stériles… »

JPEG - 61.1 ko

Vous avez entendu le Préfet Modeste Toboula ce matin sur Radio-Tokpa. Il vous reproche d’être physiquement absent aux opérations de libération des espaces publics. Quelle appréciation faites-vous de ses propos ?
J’ai une ligne de conduite, et personne ne me fera dévier de cette ligne. La guerre des institutions n’aura pas lieu. Je ne sais pas ce que M. Toboula a dit ; mais je m’en tiens à cette ligne que je me suis fixé et que j’ai partagé avec mes collaborateurs. L’opération de libération des espaces publics est beaucoup trop sérieuse, beaucoup trop importante pour qu’on perde du temps dans des querelles stériles. Nous devons nous préoccuper de trouver des places aux sinistrés. C’est à cela que nous sommes en train de nous atteler. Je crois que ce serait bien que tout le monde comprenne le message et travaille dans le même sens.

Le préfet Modeste Toboula parle de gestion chaotique de la ville de Cotonou
Que chacun apprécie à sa manière. Je suis un élu et le moment viendra où les populations pourront dire si nous avons bien ou mal travaillé. Il est parfaitement loisible à ce dernier de dire ce qu’il veut. Moi, je m’en tiens à ma ligne de conduite. Je ne suis pas là pour crêper les chignons avec qui que ce soit. Les Cotonois ne m’ont pas élu pour que, avec l’autorité de tutelle, nous passions notre temps dans des échanges qui n’ont pas lieu d’être. Je veux me concentrer sur la mission qui m’a été confiéé par les Cotonois.

Le préfet estime qu’il y a un problème d’éducation à votre niveau
Sans commentaire.

Le préfet dit qu’il est en mesure de vous suspendre de vos fonctions de maire de Cotonou
Je crois que les populations de Cotonou, surtout celles qui ont été déplacées, ne sont pas intéressées par tout ce qu’on entend ici et là. Ce qui les intéresse, c’est qu’on leur trouve des places afin qu’elles reprennent leurs activités. C’est à cela que nous nous attelons. C’est pour ça que j’ai été élu et c’est ce que le conseil municipal m’a donné mandat de faire.

Le préfet estime qu’il peut suspendre les opérations de recouvrement et peut même priver la mairie de son budget.
Nous sommes dans un Etat de droit. Force doit rester à la loi. Je n’ose pas croire que le préfet aille à cette extrémité. Il est censé contrôler la légalité de nos actes. Il connaît la loi et les voies de recours. Il faut savoir raison garder. Je n’ai pas de problème avec qui que ce soit. Je ne veux pas en avoir. Je n’ai pas été élu pour perdre mon temps dans des combats stériles. J’ai été élu pour transformer la ville de Cotonou et je m’emploie à cela.

24-01-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)