Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Les confidences de Zinsou sur l’état de la Nation

JPEG - 218.8 ko

Le premier ministre candidat, Lionel Zinsou s’est prononcé hier sur la situation socio-économique du Bénin et a fait part des perspectives pour un mieux-être de ses concitoyens. Au cœur de son entretien télévisé, l’épineuse question de la pauvreté, talonnée par les problèmes liés à l’énergie et à la lutte contre la corruption. L’homme de la primature a relevé le paradoxe entre la stabilité monétaire dont jouit le pays avec une croissance de 5 voire 6% en termes de prévision pour 2016, et la pauvreté ambiante avec les problèmes liés à l’emploi. ‘’Il y a un paradoxe. Nous avons une situation économique très enviée dans les pays voisins. Une stabilité monétaire, une croissance de 5% qui dépasse la croissance démographique. Mais cela ne résout pas les problèmes de chômage et d’emploi. Nous avons le 1/3 de la population qui croit qu’elle est aussi pauvre qu’il y a 10 ans et que sa situation n’a pas changé… La pauvreté ne régresse pas, alors que le pays progresse’’, a reconnu le premier ministre. Pour inverser cette tendance, il propose la création d’activités nouvelles, le financement de l’économie, ne serait-ce qu’à une petite échelle. Lionel Zinsou pense qu’il faut des politiques spécifiques pour que cette croissance de 6% dont il se réjouit et qui fait la fierté du Bénin, soit accompagnée par un mieux-être social. Pour la concrétisation de ce rêve, il prêche aussi pour une correction des inégalités, c’est-à-dire la réduction des écarts entre les citoyens qui sont excessivement riches et ceux qui végètent dans une pauvreté qui ne dit pas son nom. A en croire l’homme de la primature, il faut également construire le développement à partir de la base pour y arriver. Et dans la série de mesures à prendre, il soutient l’élargissement de la gratuité de l’école, le renforcement des mécanismes mis en place pour la promotion de l’emploi...

Des mesures contre la pauvreté
Il a aussi saisi l’occasion pour annoncer un programme conçu pour soulager les conducteurs de taxi-moto communément appelés ‘’Zémidjan’’. Lionel Zinsou a expliqué qu’à travers ce programme qui entrera bientôt dans sa phase opérationnelle, ces conducteurs auront des motos à des prix réduit, parce qu’en amont, des négociations ont été menées avec des fournisseurs indiens. Au dire du premier ministre, le ‘’Zémidjan’’ pourra désormais acheter sa moto grâce aux microcrédits sur la dotation du milliard à octroyer à la corporation. Pour le premier ministre, toutes ces mesures visent à faire reculer les frontières de la pauvreté. Mais, la ‘‘terre’’ restera toujours une option. Car, dans le domaine de l’agriculture, la deuxième personnalité du gouvernement apprécie les efforts faits pour la diversification des filières agricoles, tout en mettant un accent particulier sur le problème de financement du secteur et fait des propositions en ce qui concerne la politique agraire. Lionel Zinsou voit aussi le salut dans la mise en place de la banque agricole. Il propose une rupture avec l’agriculture rudimentaire. ‘‘Il faut remédier à l’utilisation des terres arables. Nous avons quatre millions d’hectares de terres arables. On peut utiliser des engrais spécifiques…’’, a déclaré le premier ministre.

L’énergie à la portée de tous
L’homme de la primature n’a pas occulté la question du déficit énergétique. Au nombre de ses priorités, l’électrification rurale qui, à l’en croire, sera solaire. D’ailleurs, il annonce un programme de 40 milliards pour une distribution gratuite de lampe solaire grâce à l’apport des partenaires financiers. Tout en reconnaissant que la turbine à Gaz de Maria-Gléta n’a pas comblé les attentes, il croit que le Bénin pourrait produire dans les prochaines années, plus de 6000 Mgwt, soit le double de ce qui existe aujourd’hui.

Justice et corruption
Sur la route du développement, il y a aussi les ronces de la corruption. Tout en saluant les efforts du gouvernement pour enrayer le mal notamment pour ce qui est du recours à l’Inspection général de l’Etat, le premier ministre interpelle l’Audition générale et la police judiciaire. Pour lui, l’Audition générale doit pouvoir s’autosaisir. En direction des entreprises et des hommes d’affaires, il invite à ce que l’impôt devienne un fait naturel. Et pour le renforcement du système judiciaire, Lionel Zinsou croit qu’il faut poursuivre avec la construction des cours et tribunaux et le recrutement des auxiliaires de justices. Il s’est aussi prononcé sur les polémiques autour de l’application de certaines décisions de justice par le gouvernement notamment celle liée à la mise en œuvre du projet ‘’boucle ferroviaire’’. Lionel Zinsou a rassuré de ce que le gouvernement a bel et bien observé ladite décision tout en faisant examiner qu’il y a de ces ‘’décisions politiquement sensibles’’ qui suscitent quelques réactions. Pour le premier ministre, la justice a besoin de moyens pour véritablement accomplir son rôle au sein de la cité. Il plaide donc pour un accompagnement du secteur judiciaire.

‘’Je ne compte pas démissionner’’
Le premier ministre candidat n’a aucunement l’intention de démissionner du gouvernement pour se consacrer à la campagne pour la présidentielle. ‘‘Je ne compte pas démissionner, mais on peut me démettre… Le chef de l’Etat m’a nommé par décret. Il en jugera…’’, a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il profité pour répondre à quelques griefs porté contre sa personne. ‘’Je ne suis pas commerçant de l’argent. Je suis un commerçant de conseils. Pour la visite médicale, j’aurais du prendre mon véhicule….’’.

12-02-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Les centrales syndicales jettent sans répit des pierres dans le jardin de la rupture. Le mode d’action n’a pas changé : un grondement de la (...) Lire  

tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Programme ‘’Omidelta’’ 2016-2020 : Talon décroche 37 milliards des (...)
7-12-2016, La rédaction
La coopération bilatérale entre le Royaume des Pays-Bas et le Bénin retrouve sa bonne santé après plusieurs mois (...)  

Modernisation de l’Assemblée nationale : Houngbédji reçoit (...)
6-12-2016, Karim O. ANONRIN
Dans soit ambition de jouer pleinement son rôle pour la consolidation de la démocratie et ainsi devenir une véritable (...)  

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)