Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre l’impunité : Le parquet demande la levée de l’immunité parlementaire de Garba Yaya et de Simplice Codjo

JPEG - 186.5 ko

La justice, pour que les députés au parlement qui traînent des casseroles rendent compte de leur gestion, a déclenché une vaste opération contre l’impunité. Après l’obtention de la levée de l’immunité des députés Idrissou Bako, Valentin Djènontin et Atao Hinnouhou, le parquet revient à la charge pour la demande de la levée de l’immunité parlementaire de Garba Yaya et Simplice Codjo Dossou. Au premier, il est reproché l’organisation des concours frauduleux au profit du ministère de l’Economie et des Finances (Mef) en août 2012. A l’époque, Garba Yaya, aujourd’hui député Fcbe, était le Directeur du Recrutement des Agents de l’Etat (Drae).

JPEG - 93.7 ko

Quant au second, la justice veut l’écouter sur les accusations de détournement des primes de patrouille des policiers qui l’accablent. En effet, en juin 2015, les flics, très remontés contre leur ministre, étaient prêts à en découdre avec lui pour une affaire de 350 millions débloqués par le gouvernement pour servir de primes dans le cadre de la sécurisation des élections législatives. Une somme qui aurait été bloquée dans les arcanes du Ministère de l’intérieur par le ministre Simplice Codjo Dossou.
Ainsi saisi à cet effet par le parquet, le Gouvernement également résolu à nettoyer l’écurie d’Augias a transmis la demande de la levée d’immunité des députés Garba Yaya et Simplice Codjo Dossou à l’Assemblée nationale. En définitive, s’ils se pensaient intouchables au parlement, la justice ne l’entend pas de cette oreille. Plus clair, elle veut voir dans les dossiers concours frauduleux et détournement des primes de policiers. Et, il est fort à parier qu’après l’épisode Bako-Djènontin-Atao, il n’y aura pas un sans deux.

30-07-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)