Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la corruption au Bénin : Dakpè Sossou attend toujours des signes du gouvernement

JPEG - 347.6 ko

Le député Dakpê Sossou, élu dans la 18ème circonscription électorale lors des élections législatives de 2015 ne voit toujours pas des signes déterminants de la lutte contre la corruption de la part du gouvernement du président Patrice Talon. Ceci, malgré la volonté affichée par ce dernier dans son discours d’investiture le 6 avril 2016. C’est ainsi que par une question orale avec débat, le député Dakpè Sossou souhaite que le gouvernement vienne expliquer à la représentation nationale, les stratégies qu’il est en train de mettre en place pour une lutte efficace contre la corruption au Bénin. Aussi, réclame-t-il la publication des différents audits menés dans le cadre de l’assainissement des finances publiques.
(Lire ci-dessous l’intégralité de la question orale avec débat du député Dakpê Sossou)

Question orale avec débat au gouvernement sur la lutte contre la corruption au Bénin
Le Mercredi 6 avril 2016, dans son discours d’investiture, le Président de République a prononcé du haut de la tribune officielle du stade Charles de GAULE de Porto-Novo, je cite « Enfin je ferai de la lutte contre la corruption un combat de tous les instants et de tous les jours et qui n’épuiseront pas les efforts inlassables de la justice et de la société civile destinés à mettre un terme à l’impunité. À cet égard et pour en donner le gage nécessaire, je déclare du haut de cette tribune, que non seulement je m’y suis préparé mais j’affirme que je suis déjà prêt maintenant et tout de suite », fin de citation.
Conformément aux dispositions de l’Article 106 du Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, la Représentation Nationale dans son rôle de contrôle de l’action gouvernementale a adressé au Gouvernement des questions orales avec débat pour l’accompagner dans cette lutte. Six (06) mois sont aujourd’hui passés. Malheureusement, des dossiers touchant réellement des faits de corruption sont restés sans suite.

La Représentation Nationale s’empresse de connaître :
1- Le mécanisme mis en place par le Gouvernement pour rayer ou limiter au maximum la corruption au Bénin,
2- Le nombre réel d’audits commandités à cet effet, les résultats obtenus et le niveau de saisine de la justice de chaque dossier,
3- La Représentation Nationale réclame le rapport de tous les audits réalisés
4- Elle demande jusqu’à quand les autres questions orales adressées au Gouvernement auront leurs réponses.
Porto-Novo, le 06 Septembre 2016
Dakpè SOSSOU

7-09-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)