Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la corruption en période électorale au Benin : L’Anlc affute ses armes

JPEG - 56.6 ko

Les membres du ’’Cadre de concertation et d’échanges d’informations pour l’efficacité de la lutte contre la corruption’’ tiennent depuis hier à l’hôtel ’’la Majesté’’ de Bohicon, une rencontre de réflexions focalisée sur la problématique de la fraude et de la corruption en période électorale. Les assises qui durent quarante-huit heures, interviennent en prélude aux élections législatives de 2019 et permettront de pousser les réflexions en vue d’une participation efficace de l’autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) et des autres acteurs et membres du ’’cadre de concertation’’ à la tenue d’une élection transparente et crédible. Pour atteindre leur objectif, les participants mènent les échanges autour de deux communications : la première est relative à la loi n° 2018-31 du 09 octobre 2018 portant code électoral en République du Bénin et l’autre relative aux rôles de l’Anlc et autres acteurs du ’’Cadre de concertation’’ dans le processus électoral. Les échanges en plénière autour de ces communications permettront de maîtriser les dispositions particulières du code électoral en matière de corruption en période électorale puis, d’élaborer un plan d’actions impliquant tous les acteurs de l’Anlc ou du ’’cadre de concertation’’. La mobilisation de ces différents acteurs de la lutte contre la corruption, la mise en place de l’agence de recouvrement et la création de la Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (Criet) constituent des motifs de satisfaction, selon Jean Baptise Elias, président de l’Anlc qui élucide la détermination des acteurs à contenir la corruption. Au terme de la session, le plan d’actions méticuleux qui sera mis en branle permettra d’entamer les premières actions en vue d’un déroulement dénué de corruption du scrutin électoral.

28-11-2018, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Contre leur gré, la réforme du système partisan est entrée dans sa phase active. Les députés de la minorité n’ont pas apporté leur caution au vote des (...) Lire  

En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Coopération bilatérale/Conseil de sécurité des nations unies : Le (...)
12-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ambassadeur de Norvège près le Bénin, Jens-Petter Kjemprud a été reçu en audience par le président Patrice Talon ce (...)  

04 jours après les assises de Parakou : Abdoulaye Bio Tchané (...)
12-12-2018, La rédaction
Le congrès constitutif du bloc républicain tenu le 8 décembre 2018 se conjugue désormais au passé. 04 jours après ce (...)  

Étude du projet de loi des finances 2019 : Wadagni répond aux (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tout se met en place pour l’adoption de l’ambitieux budget de l’Etat, exercice 2019. La commission budgétaire, (...)  

Loi n°90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
« C’est la Constitution de tous les records en Afrique », clame Joël Aïvo, constitutionnaliste, maître de conférences (...)