Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la fraude douanière et mesures contre la concurrence déloyale : Le dédouanement des produits manufacturés aux frontières terrestres du Bénin désormais interdit

JPEG - 95.7 ko

Une Gouvernance de Rupture. A la douane, elle est effective. A travers des réformes et des mesures pour contrer la fraude et maximaliser les ressources qui devraient normalement revenir à l’Etat, il faut même dire qu’elle s’actualise. Ainsi, aux dernières nouvelles, à l’exception des produits communautaires, les importations par voie terrestre sont désormais interdites au Bénin. En termes clairs, plus de dédouanement des produits manufacturés aux frontières terrestres du Bénin. Et donc, à l’avenir, les importations se feront uniquement par l’aéroport et le Port de Cotonou.
Raisons évoquées, mettre fin aux agissements de certains opérateurs économiques véreux qui continuent de s’adonner à la fraude douanière et, par la même occasion, faire face à la concurrence déloyale du Port de Lomé. Déjà, en octobre 2016, l’administration douanière avait temporairement mis fin à l’importation par voie terrestre de tout chargement homogène des marchandises non communautaires. C’est dire que si la douane a jugé bon d’interdire à nouveau les importations par nos frontières terrestres, elle a certainement des statistiques et des preuves tangibles de fraudes et d’un jeu malsain des importateurs béninois en sa possession.
D’ailleurs, c’est un secret de polichinelle que pour gagner plus et ceci, sur le dos de l’Etat, ils ont plus d’un tour dans leur sac et sont prêts à tout comme composer avec les tarifs préférentiels au Port de Lomé pour des marchandises dont la destination finale est Cotonou. Mais, au Bénin de la Rupture, nous sommes dans la dynamique de la quête permanente d’une optimisation des recettes douanières et pour cela, il faut assainir. Et la douane le fait si bien avec des réformes et des mesures qui lui permettent de barrer la route aux faussaires et de battre des records de mobilisation de ressources. Avec la dernière, il en sera sans doute encore ainsi.

13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : La bibliothèque qu’il manquait
17-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
32 000 lois et décrets disponibles et accessibles sur une seule et même plateforme électronique. C’est le défi qu’a relevé le secrétariat général du (...) Lire  

En toute sincérit : Le mystère du mariage
17-04-2019, La rédaction
En vérité : Talon face au peuple
11-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Interdits pour campagne !
11-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du vêtement
9-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’envolée digitale !
9-04-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Démocratie piégée !
3-04-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3210

Patrice TALON au sujet de la situation politique liée aux (...)
15-04-2019, Landry Salanon
Très attendu sur la situation de crise liée à la non-participation de l’opposition aux législatives du 28 avril 2019, (...)  

Sécurité et sûreté du trafic maritime : Un nouveau centre et des (...)
11-04-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Protection de la façade maritime et de certains postes frontaliers terrestres. Le gouvernement béninois a décidé de (...)  

Législatives 2019 : La fondation Malèhossou milite pour des (...)
11-04-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très attachée à la paix, la fondation Malèhossou n’est pas restée indifférente à la situation sociopolitique qui prévaut à (...)  

Trois ans de règne et processus électoral : Patrice Talon s’adresse (...)
11-04-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Aux 11 millions de Béninois qui s’interrogent et qui sont à la quête d’assurance, ce soir, Patrice Talon apportera des (...)