Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la fraude douanière et mesures contre la concurrence déloyale : Le dédouanement des produits manufacturés aux frontières terrestres du Bénin désormais interdit

JPEG - 95.7 ko

Une Gouvernance de Rupture. A la douane, elle est effective. A travers des réformes et des mesures pour contrer la fraude et maximaliser les ressources qui devraient normalement revenir à l’Etat, il faut même dire qu’elle s’actualise. Ainsi, aux dernières nouvelles, à l’exception des produits communautaires, les importations par voie terrestre sont désormais interdites au Bénin. En termes clairs, plus de dédouanement des produits manufacturés aux frontières terrestres du Bénin. Et donc, à l’avenir, les importations se feront uniquement par l’aéroport et le Port de Cotonou.
Raisons évoquées, mettre fin aux agissements de certains opérateurs économiques véreux qui continuent de s’adonner à la fraude douanière et, par la même occasion, faire face à la concurrence déloyale du Port de Lomé. Déjà, en octobre 2016, l’administration douanière avait temporairement mis fin à l’importation par voie terrestre de tout chargement homogène des marchandises non communautaires. C’est dire que si la douane a jugé bon d’interdire à nouveau les importations par nos frontières terrestres, elle a certainement des statistiques et des preuves tangibles de fraudes et d’un jeu malsain des importateurs béninois en sa possession.
D’ailleurs, c’est un secret de polichinelle que pour gagner plus et ceci, sur le dos de l’Etat, ils ont plus d’un tour dans leur sac et sont prêts à tout comme composer avec les tarifs préférentiels au Port de Lomé pour des marchandises dont la destination finale est Cotonou. Mais, au Bénin de la Rupture, nous sommes dans la dynamique de la quête permanente d’une optimisation des recettes douanières et pour cela, il faut assainir. Et la douane le fait si bien avec des réformes et des mesures qui lui permettent de barrer la route aux faussaires et de battre des records de mobilisation de ressources. Avec la dernière, il en sera sans doute encore ainsi.

13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
La propreté urbaine, on n’en parlera jamais assez. Compte tenu des nuisances créées aux populations par un cadre de vie insalubre, les réflexions et (...) Lire  

En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Pollution atmosphérique : Un décret fixant les normes de qualité de (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
L’air et la santé humaine. Professeurs d’universités et autres chercheurs sont conviés à l’Infosec par le ministère du (...)  

Protection de la biodiversité : Le Gouvernement met fin à (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Croix rouge sur les cocotiers. Le Gouvernement met fin aux coupes non autorisées de ces espèces protégées par la Loi (...)  

Mesures d’urgence pour la gestion du virus Lassa : La situation (...)
13-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le gouvernement suit de près la situation de résurgence de la fièvre hémorragique à virus Lassa au Bénin. Le conseil des (...)  

Coopération bilatérale/Conseil de sécurité des nations unies : Le (...)
12-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ambassadeur de Norvège près le Bénin, Jens-Petter Kjemprud a été reçu en audience par le président Patrice Talon ce (...)