Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre les faux médicaments : Les députés renforcent l’arsenal juridique

JPEG - 58 ko

Les députés à l’Assemblée nationale viennent de faire franchir au Bénin, un pas important dans la lutte contre le trafic des ‘’faux médicaments’’. Ils ont autorisé hier la ratification de la Convention Médicrime, une Convention internationale de droit pénal contre le trafic des faux produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique. Il s’agit d’une convention du Conseil de l’Europe, ouverte à tous les pays, entrée en vigueur le 1er janvier 2016 et qui vise à prévenir et à combattre les menaces qui pèsent sur la santé publique. Plus précisément, ladite Convention permet d’améliorer les services sociaux de base, de renforcer l’assainissement du sous-secteur pharmaceutique et ce, dans l’intérêt de la santé des populations. Par ailleurs, la Convention en question est le premier instrument juridique qui criminalise la fabrication et la distribution de faux produits médicaux. C’est du moins ce qui ressort du rapport de la Commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales présidée par la députée Claudine Prudencio qui a présenté le dossier à la plénière. Comme l’on pouvait s’y attendre, l’examen en plénière de ce dossier a suscité un grand intérêt dans le rang des députés. Lors du débat général, la plupart des intervenants ont fait des déballages sur l’état des lieux de la commercialisation des produits pharmaceutiques au Bénin. C’est un secret de polichinelle que depuis plusieurs années, les médicaments contrefaits dictent leur loi aux médicaments vendus dans les officines pharmaceutiques. Mais pour certains députés comme Valère Tchobo, les médicaments contrefaits communément appelés ‘’faux médicaments’’ se trouvent aussi bien sur le marché noir que dans les pharmacies agréées. Il a été appuyé dans ses propos par plusieurs autres députés qui ont invité le gouvernement à multiplier ses actions pour un meilleur contrôle des produits dans les pharmacies pour le bien des populations.

20-06-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Pour la Rupture et le président Patrice Talon, le risque politique est énorme. Mais, audace en deçà, lâcheté au-delà. Ça, c’était avant. A l’époque où (...) Lire  

En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2430

Visite de la Directrice Générale du Fmi à Cotonou : La Dg/Fmi salue (...)
12-12-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En visite au Bénin, la Directrice Générale du Fonds Monétaire International (Fmi), Christine Lagarde a échangé hier (...)  

Criminalité pharmaceutique : Encore 200 cartons de faux médicaments (...)
12-12-2017, La rédaction
A chaque jour son lot de faux médicaments retrouvés chez l’honorable Atao Hinnouho. Depuis le vendredi dernier, où la (...)  

Département du Mono : Dakpè Sossou mobilise les populations de (...)
12-12-2017, La rédaction
Le député de la 18e circonscription électorale, Dakpè Sossou fait montre d’une détermination inédite pour la réussite du (...)  

Contre la corruption et les pratiques connexes : Patrice Talon (...)
11-12-2017, Naguib ALAGBE
D’une révolution à la Ghanéenne des années 80 notamment, nul doute que le Bénin en avait grand besoin. Le constat était (...)