Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Malgré les promesses de Adrien Houngbédji à l’Assemblée : Les députés s’enlisent dans les mauvaises pratiques

JPEG - 80.8 ko

52 députés ont un taux de participation aux travaux en plénière situé entre 55 et 100%. 25 députés ont un taux compris entre 20 et 50% tandis que 6 députés sont au bas de l’échelle avec un taux inférieur à 15%. Même constat pour ce qui est des travaux en commission encore que aux dires de Me Adrien Houngbédji, certains députés n’ont pris part à aucune réunion de leurs commissions respectives. Un an après son élection au perchoir, le président de l’Assemblée nationale n’est toujours pas parvenu à faire adopter à ses pairs les bonnes habitudes. Pourtant, le 15 juin 2015, lorsqu’il prononçait son discours d’investiture, la deuxième personnalité de l’Etat a pris des engagements forts. Il était notamment attendu de lui qu’il instaure une nouvelle dynamique au parlement. Mais force est de constater que rien n’y fit.
Le retard dans le démarrage des sessions est toujours d’actualité. L’exemplarité dont fait montre Adrien Houngbédji à ce propos n’a pas encore fait des émules. Visiblement, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne prévoit aucune mesure de coercition à l’encontre des députés qui s’illustrent dans les mauvaises pratiques. Le comble, c’est que certains parmi eux ne font leur apparition dans l’hémicycle que pour signaler leur présence et émarger afin de percevoir les frais de session. Une fois cette formalité achevée, ils s’en vont vaquer à d’autres activités laissant à leurs collègues le soin d’accomplir la mission pour laquelle ils sont élus.
C’est dire qu’il y a fort à faire pour que les élus du peuple s’investissent dans leurs tâches. La ponctualité, la régularité et l’assiduité aux travaux entrant dans le cadre de leur mandat ne constituent pas leur tasse de thé. Adrien Houngébdji avait promis inverser la tendance. Il faut constater qu’il a encore du pain sur la planche et rien ne présage que ses collègues reviendront à de meilleurs sentiments au cours des trois prochaines années. Normal que la qualité des débats baisse en intensité. Il en est de même de l’intérêt des députés pour le contrôle de l’action du gouvernement.

20-05-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)