Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en garde à vue

JPEG - 233.9 ko

Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du président Patrice Talon au pouvoir, à cette impitoyable lutte, l’ex Dg du Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb), Antoine Dayori y goûte. Interpellé pour abus de fonction, détournement et usage illicite de biens publics, il est gardé à vue à la Brigade économique et financière. Comme lui, Justin Adéogun, agent du Cncb, pour les mêmes raisons à savoir abus de fonction, détournement et usage illicite de biens publics est aussi gardé.
Le coup de filet de la Brigade économique et financière au Cncb a aussi permis de mettre la main sur Eric Hounguè. Conseiller fiscal de ladite société d’Etat à l’époque des faits, il est quant à lui, poursuivi dans le cadre de ses activités au sein du Cncb pour détournement de deniers publics, surévaluation et escroquerie. Et, ce n’est pas tout. Le Président du Conseil d’Administration, Néré Daouda Ibouraïma, ne sort pas non plus indemne du contrôle de sa gouvernance au Cncb. Pour recel de fonds détournés, il est aussi gardé et devra répondre de ce que la Bef l’accuse.
Toujours sur les précédentes gestions du Cncb, les enquêtes ne seraient également pas favorables aux ex Dg, Nadine Dako et Hervé Fagnigbé. Activement recherchés pour répondre de leurs actes, les deux anciens Directeurs sont pour le moment introuvables.
C’est dire que la lutte contre la corruption passe à la vitesse supérieure. La preuve, ‘‘Rupturien’’ bon teint et très proche de Talon, Antoine Dayori ne bénéficie d’aucune indulgence spéciale. Bien au contraire. A la trappe de la lutte contre la corruption, il y passe comme les autres cadres épinglés. Ainsi, ceux qui arguaient d’une lutte sélective contre la corruption ou d’une chasse aux sorcières, peuvent désormais se convaincre que le temps du ‘‘deux poids, deux mesures’’ est révolu. Tant pis pour les proches du pouvoir qui croient que nous sommes encore à l’ère des parapluies. Sans exception, la machine anti-corruption broie et davantage elle broiera les coupables !

21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
A peine elle a dormi, et aussitôt elle s’éveille. Pour un nouveau ballet des kakis et des uniformes, et après moins de deux mois de vacances, l’école (...) Lire  

En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Souveraineté ou malhonnêteté à la (...)
4-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Tricherie à assumer !
3-09-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Invité sur l’émission Cartes sur table : Gabriel Ajavon appelle à la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tolérance zéro à la corruption. C’est en quelque sorte le cri de cœur de Gabriel Laurex Ajavon, Vice-Président du parti (...)  

Come-back politique du leader de la « Nouvelle conscience » : (...)
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Il donnait l’impression d’avoir enterré ses rêves politiques. Lui qui était omniprésent sur la scène publique s’est (...)  

Edition 2018 du Forum International ITU TELECOM WORLD : (...)
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
La délégation béninoise de l’Économie Numérique, conduite par la ministre de l’Économie Numérique et de la Communication, (...)  

Soutien au Nouveau départ : Le réseau Irédé né à Tchetti sous (...)
17-09-2018, La rédaction
Les populations de la 9ème circonscription électorale se sont mobilisées samedi dernier à Tchetti pour manifester leur (...)