Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Meeting de soutien aux actions du chef de l’Etat : Jean-Michel Abimbola marque son territoire dans le Plateau

JPEG - 135.5 ko

A la place du centenaire de Kétou ce samedi, il y avait du monde. Les militants du Rassemblement national pour la démocratie (Rnd) d’Ifangni, d’Adja-Ouèrè, de Sakété et de Pobè ont rejoint ceux de la ville historique. Sous l’égide de leur leader, ils ont à l’unisson réitéré leur soutien au chef de l’Etat. Evaluée à plus de dix mille personnes, la troupe dirigée par Jean-Michel Abimbola a marqué son adhésion aux multiples réformes engagées depuis l’investiture de Patrice Talon à la tête de l’Etat. « Si au Rnd, nous avons décidé de suivre et d’encourager le président Talon dans ses réformes, c’est parce que nous sommes convaincus qu’il s’agit d’une chance historique pour notre pays et notamment pour sa jeunesse de s’assurer un lendemain meilleur plus concret que les illusions auxquelles elle a toujours été habituée ». Outre ses militants, la présence remarquable des députés Robert Gbian, Octave Houdégbé, Arifari Bako, Adam Bagoudou, Nazaire Sado, de l’ancien ministre des Travaux publics et conseiller spécial du chef de l’Etat, Hervé Hehomey, du maire d’Ifangni, André Zannou, du président de la coalition Bénin en route (Ber) Jean-Baptiste Hounguè... a rehaussé la manifestation.

Les raisons du mariage Talon-Abimbola
Sans se faire prier, Jean-Michel Abimbola a profité de l’occasion pour exprimer une fois de plus les raisons qui motivent son engagement auprès du chef de l’Etat. « En dépit des critiques et des attaques dont la gouvernance actuelle fait l’objet, je suis personnellement ravi qu’une certaine jeunesse éclairée continue de lui faire confiance. Je veux parler de cette jeunesse béninoise qui n’a personne au sommet comme on le prétend, cette jeunesse issue de milieux défavorisés et qui a toujours été marginalisée par les politiques publiques, cette jeunesse qui peut passer désormais les concours d’entrée à la Fonction Publique sans crainte d’être recalée à cause de la fraude et des considérations ethniques ou partisanes ». Comme pour corroborer ses propos, il a cité pêle-mêle quelques acquis du gouvernement à savoir la fin des concours frauduleux qui excluaient systématiquement les masses laborieuses moins favorisées sur le plan social ; la conjugaison au passé des tracasseries policières et douanières sur nos axes routiers ; la baisse sensible de l’insécurité, la construction en cours de la route Missérété-Pobè qui réduira considérablement nos peines pour rallier Porto-Novo et Cotonou notamment ; l’effectivité des cantines scolaires pour nos enfants ; la gratuité de la césarienne avec d’ailleurs une augmentation de la dotation prévue à cet effet ; la gratuité de la scolarité au primaire et au secondaire ; la poursuite des activités académiques à l’UAK, l’achèvement des travaux de construction du rectorat et son inauguration. Il faut aussi ajouter le déblocage de 50 milliards FCFA la semaine dernière seulement au profit de 3 universités nationales dont la nôtre à Kétou. « A cette longue liste, il faut ajouter les projets dont le démarrage de la phase visible est imminent comme le projet Arch (Assurance pour le Renforcement du Capital Humain), un projet composé de 4 volets à savoir l’Assurance maladie, la Formation professionnelle, la Micro finance et le Régime de la retraite au profit des populations vulnérables et dont une première phase de jeunes acteurs a déjà été formée ; la construction de la route Kétou-Savè dont le financement est entièrement bouclé, je peux vous le certifier en tant que député et vous avez certainement suivi l’actualité la concernant ; la construction d’un stade omnisports à Kétou », a martelé le député.

« Les Républicains », dans trois semaines
Sur le plan des réformes politiques, vu le rôle primordial qu’il joue à cet effet, Jean-Michel Abimbola annonce le congrès extraordinaire du Rnd prévu pour le 27 octobre prochain conformément à la décision de son Bureau Exécutif National, de son Bureau Politique et de son Comité Directeur. Ce creuset fera désormais chemin avec l’Alliance Abt, le Prd, le Fard Alafia, l’Udbn, la Coalition Bénin en Route, l’Alliance Und, l’Alliance Ua, l’And, etc. au sein d’un parti unifié appelé « Les Républicains », dira ensuite le coordonnateur du Bloc de la majorité parlementaire. D’ores et déjà, rendez-vous est pris dans quelques semaines pour la mutation tant annoncée. « Je voudrais aussi profiter de cette tribune pour vous informer que le samedi 03 novembre prochain aura lieu le congrès constitutif du Parti « Les Républicains » où son logo ainsi que ses autres attributs vous seront officiellement présentés. Il devient alors urgent pour nous tous ici présents que dès aujourd’hui, nous restions grandement mobilisés pour jouer notre partition comme à l’accoutumée, car nous irons aux élections législatives, municipales, communales et locales prochaines sous la bannière du nouveau parti, les Républicains, à qui nous devrons assurer une victoire historique ».

15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)  

Clôture de la 1ère session extraordinaire parlementaire 2019 : La (...)
12-02-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé ce lundi 11 février 2019 à la clôture de la (...)  

Taxe à l’importation de l’Union Africaine : enjeux d’une autonomie (...)
12-02-2019, La rédaction
Actuellement, le fonctionnement de l’Union africaine (UA) est financé à 80 % par des fonds extérieurs, en provenance (...)