Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Michel Sogbossi, Sg du Fdu à propos des grèves : « On ne peut pas développer un pays sans travailler »

JPEG - 96.7 ko

L’Alliance des Forces démocratiques unies rompt (Fdu) le silence à propos de la crise sociale que traverse le Bénin. Invité hier sur la télévision Canal3, le Secrétaire général du Fdu, Michel Sogbossi a déploré le recours systématique à la grève par les syndicalistes et apprécie par conséquent le retrait par l’Assemblée nationale de ce droit à certains corps de la fonction publique. « C’est une décision assez courageuse. Dans un pays où il faut tout le temps arrêter de travailler, c’est inquiétant. J’ai parcouru des pays africains comme le Cameroun où je n’ai jamais entendu parler de grève. Contrairement au Bénin, où les parents prient pour que l’année scolaire aille à sa fin, la rentrée s’y déroule normalement », a-t-il déclaré. Pour l’ancien ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, le Fdu étant membre du Bloc de la majorité présidentielle, il est solidaire du vote des lois ayant retiré le droit de grève aux personnels de la santé, de la justice et de la sécurité. « Nous sommes solidaires de toutes les décisions prises par cette majorité. Il revient à la Cour constitutionnelle de dire si les députés ont violé ou non la Constitution. Nous sommes à l’écoute de cette décision qui s’imposera aux uns et aux autres », a-t-il martelé. Pour sa part, le Secrétaire général du Fdu invite les travailleurs à prioriser le dialogue : « On ne peut pas développer un pays sans travailler. Les gouvernants doivent rester à l’écoute des travailleurs. Mais la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a. Un gouvernement a mille chats à fouetter à la fois ».

Le Fdu prêt pour de grands regroupements politiques
Au cours de son intervention sur Canal 3, Michel Sogbossi a annoncé que le Fdu tient son congrès le 20 janvier 2018, à la salle Majestic de Cadjèhoun. Ce sera une occasion pour les militants et sympathisants de réaffirmer leur soutien au Président Talon. Il sera également question de faire le bilan du parcours de cette alliance, d’amender les textes et surtout de se pencher sur la réforme du système partisan. « Nous devons aller à de grands regroupements politiques. Ainsi, nous sommes partants pour la réforme du système partisan. On ne peut pas continuer l’émiettement de l’arène politique de notre pays », a-t-il expliqué. Il est attendu à ce congrès, les militants du Fdu des 77 communes du Bénin ainsi que des soutiens des forces politiques alliées. Ce sera une grand-messe politique à l’issue de laquelle le Fdu prendra un nouvel élan aux côtés du Gouvernement Talon.

18-01-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)