Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Microcrédits aux plus pauvres : Le Fnm redonne espoir aux femmes

JPEG - 98.6 ko

Enthousiasme, l’espoir, la joie. Tels sont les sentiments que suscite la mise en place effective des Microcrédits aux plus pauvres, nouvelle génération (Mcpp-ng) dans les départements du Zou et de l’Alibori. En compagnie d’une délégation du Fonds National de la Microfinance (Fnm), le Ministre des affaires sociales et de la Microfinance, Bintou Chabi Adam Taro, est allée faire le constat dans le cadre d’une tournée du 30 mai au 1er juin 2018. L’enjeu était de s’assurer de la mise en place effective des Fonds issus de la deuxième phase du programme de Mcpp-Ng de la Banque Arabe de Développement Economique en Afrique (Badea). Que ce soit à Za-Kpota, à Kandi ou à Banikoara, la délégation a noté avec grande satisfaction les effets des microcrédits dans la vie des bénéficiaires. « Le retour des crédits nous a permis de relancer nos activités et nous vous prions de tout faire pour ne plus mettre du temps avant de nous donner de nouveaux crédits après remboursement. Ce sont ces fonds qui nous permettent de mener des activités afin d’aider nos maris », a déclaré Foulerath Adam, Présidente du réseau des femmes bénéficiaires de Banikoara.

Objectif : zéro impayé

JPEG - 162.8 ko

La délégation a aussi constaté que dans les localités parcourues, le taux de remboursement est rassurant. A Za-Kpota par exemple, d’après le Directeur Général de la Cpec, Salomon Saliou, ce taux est de 98% pour les crédits récemment mis en place. Tout en saluant les bénéficiaires pour les efforts fournis, la Ministre Bintou Chabi Adam Taro les a encouragées à atteindre 100% et à bonne date. « Le Président Patrice Talon souhaite que les remboursements se fassent désormais à 100%. Si vous remboursez vite et bien, vous donnez la possibilité à d’autres qui sont dans le besoin d’en avoir. Ce n’est pas l’argent de la propagande. C’est pour vous aider à sortir de la souffrance par le travail. Il importe donc de rembourser pour continuer par en bénéficier davantage », a-t-elle souligné. Au cours de cette tournée, les femmes bénéficiaires du Mcpp-ng ont été sensibilisées sur les réformes en cours pour l’épanouissement des couches vulnérables. « Le vœu ultime du Président de la République est de faire en sorte que les couches vulnérables sortent de la précarité », a précisé Bintou Chabi Adam Taro. La Ministre a été appuyée dans ses propos par les Préfets et les maires qui se sont engagés à sensibiliser les bénéficiaires pour un remboursement fidèle et à temps.

La disponibilité permanente du Fnm

JPEG - 132.3 ko

A chaque étape de la tournée, la Directrice Générale du Fonds National de la Microfinance (Fnm) Denise Atioukpè a rassuré de la disponibilité de la structure qu’elle dirige à mettre en œuvre avec efficacité la volonté du Gouvernement de sortir les couches défavorisées de la souffrance. Cependant, elle a aussi insisté sur la nécessité de suivre les directives des Sfd pour un remboursement à bonne date pour faciliter la tâche aux partenaires. « Ne croyez pas que c’est l’argent de l’Etat pour refuser de rembourser. Nous ne vous prêtons pas directement de l’argent. Si vous ne payez pas, les Sfd prendront par tous les moyens pour récupérer l’argent », Denise Atioukpè. L’occasion a été saisie pour constater les dispositions en cours dans le cadre du lancement de la finance digitale. Les matériels à utiliser sont là et les agents devant les utiliser sont aussi recrutés déjà par les Systèmes financiers décentralisés (Sfd). A Abomey, les efforts que fournit la Coopérative pour la promotion de l’Epargne et du crédit (Cpec) dans ce sens ont été constatés. En procédant au lancement de la formation des agents marchands recrutés pour le Microcrédit Mobile (Mcm) du Fnm, la Ministre Bintou Chabi Adam Taro a indiqué que le secteur de la Micro Finance est un levier de croissance pour le développement du pays. Raison pour laquelle, le Gouvernement en fait une priorité et prend des mesures fiables en vue de permettre aux populations d’en bénéficier avec efficacité. Elle a annoncé le démarrage très bientôt de la phase pilote de ce projet qui tient à cœur au Chef de l’Etat.
Richard AKOTCHAYE

4-06-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Réformes du Code électoral et du système partisan : Une modification (...)
22-06-2018, Isac A. YAÏ
Des dispositions à amender et des critères à intégrer, mais qui nécessitent pour la plupart, un toilettage de la (...)  

1ère audience publique à la Cour constitutionnelle : 12 dossiers (...)
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la Haute juridiction ont démarré ce (...)  

Djogbénou recadre Holo, le Cos-Lépi ne jouera pas les (...)
22-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Déjà à l’installation de l’actuel Cos-Lépi ? alors même que rien ne lui permettait de le dire, le président Holo avait (...)  

Décision DCC 18-124 : La Courmet fin au mandat du Cos-Lépi
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le mandat du Cos-Lépi installé le 08 mai 2018 au titre de l’année 2017 prend impérativement fin le 30 juin 2018. Telle (...)