Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Microcrédits, Bénin-Taxi, recrutements Ape et Ace : Talon met en marche le social

JPEG - 680.9 ko

Une gouvernance à visage humain. Le régime du Nouveau départ ne déroge pas à cette règle qui place l’homme au cœur de toute entreprise politique, économique ou sociale. Bien au contraire. Talon et son gouvernement ont élaboré une panoplie de mesures dont la mise en œuvre va induire un mieux-être pour les fils et filles de cette patrie dont ils ont la charge depuis le 6 avril 2016. Déjà, quelques actions d’éclats sont prémonitoires de l’image que laisserait le volet social sous le règne de la rupture.

Les microcrédits de retour
Très attendu par la gent féminine, le Programme de microcrédits aux plus pauvres reprend plus belle. Cette fois-ci, la machine est suffisamment rodée pour une réelle autonomisation des femmes. Les bénéficiaires des départements de l’Ouémé, du Plateau, de l’Atacora, de la Donga, du Borgou et de l’Alibori, ont été rassurées, à cet effet, par la ministre en charge des affaires sociales, Adidjatou Mathys. De 30.000 Fcfa, le crédit est passé à 50.000 Fcfa, et les Systèmes financiers décentralisés (Sfd) ont été mis à contribution pour un meilleur suivi des bénéficiaires.

Priorité à l’entrepreneuriat des jeunes
L’une des options du Nouveau départ pour faire face aux taux croissants de chômage et de sous-emploi, c’est d’inciter les jeunes à l’entrepreneuriat. Pour les aider à concrétiser leurs projets, une cagnotte de 2,7 milliards de francs Cfa sera mise à la disposition des jeunes, cette année, par le Fonds national pour la promotion de l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes (Fnpeej). Ces derniers bénéficient désormais d’un meilleur encadrement pour limiter les dérives observées par le passé et réduire les taux d’impayés. De nombreuses autres initiatives sont également en vue pour renforcer la capacité des jeunes à s’auto-employer. Le Projet Bénin-taxi en est un exemple. Tout en améliorant la mobilité urbaine, le pouvoir Talon apporte sa contribution à la promotion des artisans-propriétaires-conducteurs. 300 jeunes ont été formés à prendre leur destin en main.
La promotion de l’entrepreneuriat des jeunes est accompagnée d’une vaste campagne de recrutement d’Agents permanents de l’Etat et d’Agents contractuels de l’Etat. En plus de la vague de d’un peu moins de 7 mille enseignants recrutés en 2016, une nouvelle vague est attendue d’ici la fin de l’année selon les prévisions du Gouvernement. Le recrutement des auditeurs de justice et de personnel au profit du ministère des finances est déjà acquis. Un recrutement au profit de la police et de la gendarmerie nationales est aussi attendu. Il faut ajouter que les travailleurs ayant perdu leurs emplois, dans le cadre des réformes dans les sociétés et offices d’Etat ne seront pas laissés pour compte. La machine sociale du Nouveau départ tourne à plein régime.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

12-07-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)