Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Ministère de l’intérieur et de la sécurité : Sacca Lafia s’installe

JPEG - 345.5 ko

Par une cérémonie très sobre, Toussaint Adjéhounou a passé service à Sacca Lafia au ministère de l’intérieur et de la sécurité publique. Après le tête-à-tête entre les deux ministres, le ministre sortant Toussaint Adjéhounou a fait le point des dossiers importants en instance à son successeur. Il a rappelé les priorités auxquelles il a promis s’attaquer en venant à la tête de ce ministère trois semaines auparavant, notamment de la sécurisation du deuxième tour de l’élection présidentielle et la signature du décret d’application du statut particulier des agents paramilitaires. Ces missions, a-t-il rappelé, ont été accomplies. Il a ensuite invité son successeur à continuer sur la même lancée, tout en revenant sur les dossiers pressants. Il s’agit, entre autres, de la gestion des carrières au niveau de la police nationale et du problème des agents permanents et des agents contractuels de l’Etat en service dans ministère. Le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique entrant Sacca Lafia a félicité Toussaint Adjéhounou pour son passage à la tête de ce ministère sensible et stratégique. Il a indiqué qu’il éprouve un double sentiment. D’abord, celui de la fierté d’être Béninois. Car, a-t-il fait observer, le Bénin a réalisé une prouesse lors de la dernière élection présidentielle. "Le Bénin vient encore d’étonner le monde", s’est-il réjoui. L’autre sentiment que le ministre Sacca Lafia dit éprouver, est celui de la responsabilité ; celle de veiller désormais, et ceci au quotidien, à la sécurité des Béninois et de leurs biens, dans un contexte international marqué par l’insécurité grandissante et le terrorisme. Il a annoncé qu’il mesure entièrement l’ampleur de la tâche et remercie le président Patrice Talon pour la marque de confiance. A l’endroit des agents du ministère il a annoncé les valeurs qui guideront leur prochaine collaboration. Il a indiqué qu’il réprouve les vices tels que la paresse, le régionalisme et la corruption sous toutes ses formes, mais tient fermement aux valeurs républicaines que sont l’intégrité, le travail bien fait, la gestion consciente des ressources de l’Etat, la justice, etc. Déjà, en présence de tous les cadres de son département ministériel, il a promis rencontrer les différents syndicats de la maison pour mieux appréhender les problèmes inhérents à chaque corps de travailleurs. Ces problèmes, de façon transversale, se déclinent autour de la gestion des carrières, de la mise à disposition de moyens adéquats pour l’exécution des tâches et des stratégies de travail. La tâche est donc immense, mais pas insurmontable. Surtout avec les ressources humaines et les valeurs auxquelles s’attache le Ministre Sacca Lafia qui entend relever les défis sécuritaires du Bénin.

8-04-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)