Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mise en application du nouveau statut des corps paramilitaires : L’indice réel des salaires payé aux policiers

JPEG - 129.9 ko

Les disciples de St André peuvent pousser un ouf de soulagement. Depuis quelques jours, et ce sur toute l’étendue du territoire national, les fonctionnaires de la police nationale perçoivent l’indice réel des salaires, avec un effet rétroactif, 4 mois d’arriérés sur le montant total dû depuis la prise à cet effet, du décret d’application de la loi 2015-20 du 19 juin portant statut spécial des personnels des forces de sécurité publique et assimilées. Ainsi, selon le grade, certains ont vu leur salaire multiplier par 2 voire 3.
Une chose est sûre, les plaintes au sujet des salaires misérables des forces de sécurité publique vont désormais s’amoindrir. La suppression le 13 avril 2016, au terme du premier conseil des ministres du régime du nouveau départ, de quelques avantages institués par les décrets d’application de la loi 2015-20 du 19 juin, avait donné lieu à des grincements de dents dans le rang des bénéficiaires et suscité de vives polémiques dans l’opinion. L’on se rend à l’évidence, qu’il s’est d’abord agi d’une mesure conservatoire, afin d’assainir les finances publiques. Talon a son agenda.
Aujourd’hui, les fonctionnaires de police se confondent en remerciements et encouragent le chef de l’Etat à être également plus regardant en ce qui concerne le volet primes et indemnités. C’est dire que depuis l’avènement du Nouveau départ, tout est mis en œuvre pour améliorer les conditions de travail et de vie des forces de sécurité publique. A juste titre donc, l’on peut être plus exigeant vis-à-vis de ces agents. Les rançonnements et autre laxisme dans la gestion des missions seront sanctionnés à la hauteur des fautes commises. A chacun son devoir. Un homme, une mission, des moyens, mais aussi des résultats.

25-08-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)