Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mise en œuvre du Pag : Rafiatou Monrou parle des réformes pour une révolution numérique

JPEG - 184.3 ko

Le volet Tic du Programme d’action du gouvernement (Pag) dont a la charge la ministre de l’économie numérique et de la communication va bientôt subir une métamorphose pour améliorer la qualité du service, et surtout assurer son rôle de levier de développement. Hier sur l’émission ‘’Bénin Révélé’’ de la télévision nationale, Rafiatou Monrou a exposé quelques maux dont souffre le secteur des Télécommunications qui devrait servir de socle à l’économie numérique. Il s’agit entre autres du non respect des cahiers charges par les réseaux Gsm, notamment en ce qui concerne la couverture du territoire, de la stagnation en termes d’investissements et innovations, une sous exploitation des fibres optiques (50% de sa capacité pour le premier et 10% pour le second) avec un taux de pénétration de 20%. Face à ce tableau peu reluisant, le gouvernement du Nouveau départ qui ambitionne de rendre le service internet à la portée de tous a entrepris de nombreuses réformes sous le management de la ministre de l’économie numérique et de la communication.
« La première réforme porte sur la tarification. J’ai dit au Gsm qu’il faut des offres innovantes. Ils disent qu’ils ne peuvent pas investir parce qu’il y a trop de taxes. Nous avons donc baissé la tarification qui passe de 20% de leur chiffre d’affaires à 15% pour leur permettre d’améliorer le service à travers l’acquisition d’équipements modernes… », a déclaré Rafiatou Monrou. Au dire de la ministre, le gouvernement vise aussi un déploiement de la fibre optique sur 2450 km pour raccorder les 77 communes. ‘’Le chef de l’Etat a décidé de mettre l’internet haut débit partout… Nous allons faciliter l’accès aux liaisons de transport à tous’’. Ce déploiement va induire la mise en place d’une administration intelligente où l’accès aux différents services (demande d’acte de naissance par exemple) se fera via internet. Aussi, d’autres services, E-commerce, E-éducation, et autres, seront également opérationnels sous le régime du Nouveau départ. Selon la ministre de la communication et de l’économie numérique, les Gsm auront désormais un nouveau cahier de charges lors du renouvellement des licences. D’après Rafiaou Monrou, personne ne sera laissé en rade de la révolution numérique. Même les artisans seront formés à l’utilisation du numérique. Et la réforme de la télévision numérique sera bientôt une réalité.

7-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2940

Etude des projets de budgets 2019 du MEMP et du MESTFP Salimane (...)
19-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le Ministre Salimane Karimou qui dirige le ministère des enseignements maternel et primaire (MEMP) et son collègue (...)  

Perspectives budgétaires 2019 au niveau des deux sous-secteurs de (...)
19-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le président de la Commission des relations extérieures, de la coopération au développement, de la défense et de la (...)  

Projet de budget du ministère de l’économie numérique : Aurélie Adam (...)
16-11-2018, Karim O. ANONRIN
La Ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, était devant la Commission (...)  

Projet de budget du ministère du plan aux députés : Bio Tchané (...)
16-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a présenté hier à la Commission budgétaire (...)