Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Moukaram Badarou salue les 100 jours d’audace et d’utilité politique de Patrice Talon

JPEG - 68.3 ko

Il y a exactement 100 jours que le peuple béninois a pris un Nouveau départ à bord du navire de la rupture. En 100 jours de trajet, le Président Patrice Talon, le chantre de la rupture a marqué sa présence à la tête du Bénin par des actes courageux et patriotiques. Le parti Conscience citoyenne de Moukaram Badarou salue l’audace du chef de l’Etat pour les décisions prises en vue du développement du Bénin. « Au cours de cette période, le gouvernement a pris d’importantes et courageuses décisions. On peut citer entre autres : les efforts perceptibles pour la réduction du train de vie de l’Etat, l’assainissement des finances publiques, la restauration de l’autorité de l’Etat pour un Mieux-Etat, la mise sur pied d’une commission chargée des réformes institutionnelles et politiques en prélude à la révision de la Constitution du 11 décembre 1990, la désignation des six autres chefs-lieux des départements finalisant ainsi le découpage territorial tel que prévu par la loi 97-098 portant organisation de l’ administration territoriale en République du Bénin ; suivi de la nomination des douze Préfets… », a précisé Moukaram Badarou. Pour le parti Conscience citoyenne, 100 jours sont peu pour juger les actions d’un gouvernement. Mais ils ont permis à Patrice Talon de lancer les signaux forts d’un Bénin gagnant. Moukaram Badarou invite le Président de la République à ne pas baisser les bras. « La Direction nationale du parti l’invite à continuer dans le sens des profondes mutations et des réformes essentielles qui remettront aux pas de la discipline citoyenne les Béninoises et les Béninois, mais aussi et surtout qui permettront au Bénin de mieux capitaliser les acquis de la conférence nationale des forces vives de la nation », a-t-il conclu.

15-07-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)