Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Municipalité de Parakou : Le maire Karimou Souradjou perd son fauteuil

JPEG - 97.4 ko

La municipalité de Parakou est dans l’attente d’un nouveau maire. Karimou Souradjou a vu son mandat écourté par une partie du conseil communal. 20 conseilleurs contre cinq sont parvenus hier à le destituer à l’issue d’une session extraordinaire avec pour seul objet le vote de défiance. Il n’a donc pu résister au vent de destitution qui secoue depuis peu les conseils communaux au Bénin. En effet, il a perdu depuis quelques semaines la confiance de ses pairs au sein du conseil communal. 19 conseillers sur 25 reprochent au patron de l’hôtel de ville de Parakou, une gestion « solitaire et opaque ». Des suspicions qui les ont conduits à exiger, par la suite, un vote de défiance pour mettre fin au mandat de l’élu des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe).
En acceptant conduire à terme le processus de sa destitution, Karimou Souradjou avait conscience qu’il lui serait difficile de remonter la pente. Et le miracle n’était pas donc au rendez-vous hier. C’est au premier adjoint au maire Chabi Mama Ibrahim qu’il revient d’assurer la transition jusqu’à l’élection du prochain maire de la cité des Kobourou.
Karimou Souradjou devient ainsi le deuxième maire de l’histoire de la décentralisation à Parakou à perdre son fauteuil en cours de mandat. Dix ans plus tôt, c’était Rachidi Gbadamassi qui, en disgrâce avec ses pairs et le pouvoir d’alors, subissait le même sort. Ce dernier avait été destitué par 19 conseillers sur 20 présents au cours d’une session extraordinaire. Les conseillers voulaient se débarrasser de l’image d’un maire présumé impliqué dans l’assassinat d’un juge. Et la roue tourne à nouveau.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

20-09-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Recomposition de l’échiquier politique national : Nazaire Sado et (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Le parti Mobilisation pour le Développement et l’Avenir (Mda) du député Nazaire Sado, élu dans la 23ème circonscription (...)  

Conseil des ministres/Projet de loi de finances : Le budget 2019 (...)
20-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le projet de loi de finances, gestion 2019 s’établit en ressources et en charges à 1877, 543 milliards de francs Cfa (...)  

Examen du projet de budget de l’Assemblée nationale : Les députés (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés se réuniront probablement ce jour en séance plénière au Palais des gouverneurs à Porto-Novo si la Commission (...)  

Invité sur l’émission Cartes sur table : Gabriel Ajavon appelle à la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tolérance zéro à la corruption. C’est en quelque sorte le cri de cœur de Gabriel Laurex Ajavon, Vice-Président du parti (...)