Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Municipalité de Parakou : Le maire Karimou Souradjou perd son fauteuil

JPEG - 97.4 ko

La municipalité de Parakou est dans l’attente d’un nouveau maire. Karimou Souradjou a vu son mandat écourté par une partie du conseil communal. 20 conseilleurs contre cinq sont parvenus hier à le destituer à l’issue d’une session extraordinaire avec pour seul objet le vote de défiance. Il n’a donc pu résister au vent de destitution qui secoue depuis peu les conseils communaux au Bénin. En effet, il a perdu depuis quelques semaines la confiance de ses pairs au sein du conseil communal. 19 conseillers sur 25 reprochent au patron de l’hôtel de ville de Parakou, une gestion « solitaire et opaque ». Des suspicions qui les ont conduits à exiger, par la suite, un vote de défiance pour mettre fin au mandat de l’élu des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe).
En acceptant conduire à terme le processus de sa destitution, Karimou Souradjou avait conscience qu’il lui serait difficile de remonter la pente. Et le miracle n’était pas donc au rendez-vous hier. C’est au premier adjoint au maire Chabi Mama Ibrahim qu’il revient d’assurer la transition jusqu’à l’élection du prochain maire de la cité des Kobourou.
Karimou Souradjou devient ainsi le deuxième maire de l’histoire de la décentralisation à Parakou à perdre son fauteuil en cours de mandat. Dix ans plus tôt, c’était Rachidi Gbadamassi qui, en disgrâce avec ses pairs et le pouvoir d’alors, subissait le même sort. Ce dernier avait été destitué par 19 conseillers sur 20 présents au cours d’une session extraordinaire. Les conseillers voulaient se débarrasser de l’image d’un maire présumé impliqué dans l’assassinat d’un juge. Et la roue tourne à nouveau.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

20-09-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)