Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Négociations politiques pour la présidentielle : L’inévitable conciliabule entre Yayi et Gbian

JPEG - 44.8 ko

Qu’ont-ils bien pu se dire, Robert Gbian et Boni Yayi, aux détours de l’audience du vendredi dernier au palais de la Marina ? Difficile de se prononcer. Il serait anodin que dans le contexte actuel, les deux figures politiques de proue du septentrion n’aient pas effleuré l’épineuse question de soutien politique. Trois options sont à prendre au sérieux dans ce cas.
La première option est que Boni Yayi pourrait être sollicité pour être le parrain discret de Gbian. Avec jusqu’à nouvel ordre, quatre députés et quatre mairies, le Général de la troupe « Alliance Soleil » est certainement convaincu qu’il lui faudra la bénédiction de Boni Yayi pour pousser plus loin ses ambitions dans le septentrion. D’où la nécessité de rentrer en négociation pour solliciter l’aide du patron des cauris pour un probable accord politique. L’euphorie GGR qui aura conduit à une guerre ouverte entre les deux hommes ne sera donc que de courte durée.
Aussi, une intrusion de Robert Gbian sur la liste des dauphins de Boni Yayi n’est-elle pas exclue. Dans les calculs complexes de Boni Yayi pour résoudre l’équation de la candidature unique, consensuelle et appropriée pour la mouvance présidentielle, l’inconnue GGR n’est donc pas à négliger. L’ancien intendant fait Général par le Chef de l’Etat a tous les atouts pour mériter la confiance de son « géniteur ». Et même ses affinités avec certains ténors du Sud et du Centre jouent bien en sa faveur.
A défaut d’une bénédiction, Robert Gbian pourra saisir la dernière et précieuse option : l’allégeance au 2e tour. Celle-ci est plus facile parce qu’elle laisse le temps à chacune des parties de travailler à s’imposer ou à imposer son candidat selon le cas. Ainsi, Gbian pourrait se conduire, au premier tour, en parfait ‘’élément perturbateur’’ contre Abdoulaye Bio Tchané et les autres candidats qui ne se retrouveraient pas dans le choix de Boni Yayi. Ceci devra permettre à Lionel Zinsou, Francois Abiola de se démerder contre Patrice Talon, Ajavon, Pascal Koupaki et la dizaine de candidats qui pourraient s’aligner dans le starting-block de la présidentielle de 2016.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

9-11-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du désaveu au préfet Toboula, respect et humilité envers son peuple. Devant Dieu et devant les hommes, le président Patrice Talon vient, une fois (...) Lire  

Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction
Le Président de la République, Monsieur Patrice Talon a instruit cet après-midi le préfet du littoral Monsieur Modeste (...)  

Après douze mois à la tête du département de l’Alibori : Le préfet (...)
22-06-2017, Isac A. YAÏ
Mohamadou Moussa, préfet du département de l’Alibori boucle ce jour 12 mois à la tête de ce département. Nommé le 22 (...)  

Marche contre le régime du Nouveau départ ce jour : Toboula (...)
22-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le président Patrice Talon a freiné dans l’après-midi d’hier, les élans dictatoriaux du préfet du Littoral, Modeste (...)  

Commissions d’enquête au parlement : Les dossiers Maria Gléta et (...)
21-06-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale viennent d’adopter la clé de répartition des sièges au sein de deux commissions (...)