Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Nettoyage à la tête de la gendarmerie et de la police nationales : Talon à l’épreuve de l’insécurité

JPEG - 74 ko

Méfiance ! Les risques que comporte la dernière décision du gouvernement de ‘‘décapiter’’, en une seule et même journée, les commandements de la police et de la gendarmerie sont énormes. Dans un contexte où l’insécurité bat les records les plus tristes de ces dernières années et où l’opération « Mamba » a encore du plomb dans l’aile, le gouvernement joue avec le feu. L’Exécutif, en pensant bien faire, a sous-estimé les conséquences que pourrait engendrer une brusque rupture à la tête de la police et de la gendarmerie nationales. Il y a, sans aucun doute, des tâtonnements quant à la maîtrise des dossiers sécuritaires par les nouveaux patrons de la police et de la gendarmerie à redouter.
Sinon, combien de temps faudra-t-il aux nouveaux Dgpn et au Dggn pour peaufiner une stratégie adéquate pour faire face à la pègre ? De même, qui dit que ces nominations ne sont pas source de démobilisation de la troupe et même à certains niveaux de commandement quand on sait ce que pourrait impliquer, ne serait-ce que sur le plan du redéploiement, l’arrivée de ces nouveaux patrons en charge de notre sécurité ? Une chose est sûre. Le gouvernement Talon a pris d’énormes risques en sautant d’un seul coup, la Dgpn, la Dggn et leurs adjoints.

La sécurité, une urgence
Le nouveau départ qu’incarnent, à la tête de la police, le Contrôleur général Idrissou Moukaïla et son adjoint Martial Hounsinou d’une part et à la tête de la gendarmerie le Lieutenant-Colonel Antoine Dansou et son adjoint le Lieutenant-Colonel Marcel Adjaho d’autre part est un saut dans l’inconnu. Pour des corps aussi sensibles que sont la police et la gendarmerie, éviter toute déconvenue aurait été pour les décideurs, de s’abstenir d’opérer cette petite révolution le même jour. Garder les adjoints pour que les nouveaux patrons puissent s’imprégner des réalités du poste et ne pas chercher à tout rebâtir alors que l’insécurité fait toujours des victimes aurait, tout aussi, été un choix judicieux.
Mais, le vin est tiré. Les nouveaux Dgpn et Dggn doivent désormais compter sur leurs propres expertises pour parer au plus pressé et donc relever le défi de ramener, dans un contexte où il ne se passe plus de semaine voire de jour sans braquage, la quiétude au sein des populations. Mission difficile mais pas impossible. Seulement, il faut qu’en toute connaissance de cause, le contrôleur général de police Idrissou Moukaïla et le Lieutenant-Colonel Antoine Dansou puissent s’appuyer sur les acquis de leurs prédécesseurs. Une certaine stabilité et la préservation des équilibres. La police et la gendarmerie, dans cette ambiance d’interrogations, en ont plus que besoin.
Et si actuellement, l’urgence est de sécuriser nos différents axes routiers, les zones commerciales, il est indispensable que les renseignements puissent véritablement apporter l’information et permettre aux forces de l’ordre d’anticiper les actes criminels. Le contrôleur général de police Idrissou Moukaïla et le Lieutenant-Colonel Antoine Dansou et leurs adjoints n’ont pas droit à tergiverser. L’insécurité n’attend pas. L’impatience des populations à se déplacer en toute quiétude encore moins. Aux nouveaux Dgpn et Dggn de jouer.

30-05-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
C’est le cinquième pilier de l’Islam. Et tout musulman rêve d’accomplir ce rite au moins une fois dans sa vie. Qu’importe le montant à débourser, les (...) Lire  

En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Départ du Cpp des Fcbe : L’érosion continue au niveau des (...)
21-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le navire cauris tangue ! Le naufrage est imminent bien que quelques incrédules battent encore des ailes, poussant (...)  

Direction générale des douanes et droits indirects : Voici ce (...)
21-02-2017, Naguib ALAGBE
A la douane béninoise, les signaux passent au vert. Les changements intervenus ces derniers jours sont de nature à (...)  

Réformes politiques et institutionnelles : L’Un affine sa (...)
20-02-2017, Naguib ALAGBE
Deux rapports, dont l’un sur le code électoral en vigueur au Bénin et l’autre sur les réformes du système partisan, (...)  

Invité sur Zone Franche de Canal3 Wilfried Houngbédji explique les (...)
20-02-2017, La rédaction
La cherté de la vie à laquelle font face les populations béninoises, ces derniers mois, a aussi ses soubassements dans (...)