Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Non publication des résolutions du 3e congrès du Psd : Des membres du Ben mettent la pression sur Golou

JPEG - 71.9 ko

La crise au sein du Parti Social-démocrate est latente et prend, depuis quelques jours, une nouvelle tournure. Après plus de deux ans d’interpellation en vain du Président Emmanuel Golou, des membres du Bureau exécutif national décident d’agir pour mettre fin à cette crise qui met à mal la cohésion au sein du parti. A travers une déclaration de presse samedi dernier à l’Infosec de Cotonou, ils ont dénoncé la gouvernance du Président du Psd et exigé la publication des textes adoptés à l’issue du dernier congrès. « Nous exigeons qu’une décision judiciaire ordonne la publication de tous les textes adoptés au 3e congrès tenu le 17 janvier 2015, la tenue urgente du Conseil national décidé par le Bureau national en sa séance du 23 février 2017 », a déclaré Bintou Taro Chabi Adam, première vice-présidente du Psd.
Ce qui offusque les membres frondeurs, c’est le fait que le Président s’appuie sur les résolutions non publiées dudit congrès pour prendre des décisions, notamment le renouvellement des membres des structures de base décidé le 5 octobre 2016. La demande faite par deux vice-présidents du parti de rentrer en possession des textes le 23 décembre 2016 est restée sans suite. Selon l’honorable Joslyn Dégbé, plusieurs autres sollicitations de réunion extraordinaire et de convocation du comité exécutif national pour examiner la situation du Psd n’ont pu aboutir. Ayant eu l’occasion, le 28 décembre 2016, de rentrer en possession des statuts et du règlement intérieur, signés de Dominique Sohounhloué, ils disent découvrir un « tripatouillage clandestin » des décisions du congrès. La réunion convoquée pour se tenir le 9 juin dernier n’a pu permettre aux membres du bureau du Psd de se comprendre. Alors, la justice est désormais saisie à cet effet. « Nous portons plainte contre Emmanuel Golou et Dominique Sohounhloué pour faux et usage de faux », annonce Bintou Taro Chabi Adam. Les frondeurs entendent mener une vaste campagne d’explication auprès des militants qui, disent-ils, déploraient déjà leur inaction.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

12-06-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)