Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Offensive diplomatique du Bénin : Les retombées de la tournée européenne de Talon

La récente tournée du Chef de l’Etat Patrice Talon, en Turquie, en Belgique, puis en Estonie a donné un nouvel élan à la diplomatie économique, politique et numérique du Bénin à l’international. Plusieurs accords à impact socio-économique majeur ont été décrochés à l’occasion.

E-gouvernance, sécurité, investissement, tels ont été les trois axes de la tournée du Chef de l’Etat en Turquie, en Belgique et en Estonie. Le Chef de l’Etat a fait le choix d’un réalisme diplomatique pour aller à la conquête des moyens de concrétisation de son programme d’actions. Et sa détermination commence à payer au bout de quelques jours de challenge. En témoigne les nombreux accords signés lors de ses récents voyages officiels en Belgique, en Estonie et en Turquie.

Les cinq accords d’Ankara
A Ankara, cinq accords bilatéraux ont été signés et visent à renforcer les relations entre les deux pays. Il s’agit d’un protocole d’assistance en matière de formation militaire, d’un accord de coopération en matière de sécurité et d’un autre en matière d’éducation. L’ambition du Gouvernement de dynamiser l’administration était également au cœur des échanges avec le Président turc Recep Tayyip Erdogan. Deux mémorandums ont été alors signés dans ce cadre, l’un en matière de Technologies de l’information et de la Communication et l’autre en matière de gestion des archives.
Le Président Recep Tayyip Erdogan a rappelé la disponibilité de son pays à accompagner pleinement le Bénin dans la mise en œuvre de programmes structurants pour marquer son soutien à la dynamique économique impulsée par le régime du Président Talon. Tous ces accords ont été signés par le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Aurélien Agbénonci et ses homologues turcs de la sécurité, de l’éducation et des affaires étrangères. En marge de cette visite officielle, le Président de la République a reçu en audience deux hauts responsables des groupes d’investissements turcs, en l’occurrence, Ugur Dogan, Pdg de Nurol holding et Mehmet Nazif Gunal, Président de Mgn group of companies.

Les espoirs de Bruxelles et de Tallin
A Tallin, Patrice Talon a profité de cette visite historique pour s’enquérir de l’expérience Estonienne en matière d’E-gouvernance. L’Estonie est une référence incontournable dans ce secteur depuis les années 2000. Les mécanismes d’accompagnement du Bénin ont été alors évoqués avec le Premier Ministre estonien, Jüri Ratas. Aussi, en marge de cette visite, la délégation béninoise a-t-elle saisi l’opportunité pour tisser de nouvelles relations d’affaires lors d’une séance de travail avec Toomas Luman, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie estonienne et une vingtaine de responsables de sociétés de Technologies spécialisées en TIC, technologies de sécurisation des frontières et gestion de passagers dans les aéroports.
Avant Tallin, le Chef de l’Etat était à Bruxelles pour consolider les relations bilatérales du Bénin avec le Royaume de Belgique et les institutions européennes. Trois conventions de financement y ont été signées pour un montant global de 214 millions d’euros [140,4 milliards de francs FCfa environ], sous la forme de subventions (184 millions d’euros en appui budgétaire direct de l’Union européenne) et de prêts (30 millions d’euros de financement de la Bei).

Le Maec, un levier de mobilisation de ressources
Pour arriver à ce résultat, le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (Maec) a joué un rôle de fond pour le succès de cette première tournée européenne du Président Patrice Talon. « Le Maec identifie les interlocuteurs, les investisseurs et organismes de financement, prépare le programme de séjour et les dossiers techniques des visites. Le Ministère prépare, apporte en tant que jurisconsulte de l’Etat béninois l’expertise juridique et veille à la conclusion des accords de financement et d’investissements pour le compte de l’Etat », souligne William Comlan, Directeur de Cabinet du Maec. Le Maec joue un rôle de leadership et de coordination des initiatives de mobilisation des ressources extérieures dans le cadre de la nouvelle diplomatie économique du Gouvernement du Nouveau départ.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

28-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)