Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pag du Nouveau départ : Talon lance ‘’le Bénin révélé’’ pour 500.000 emplois

Le chef de l’Etat a procédé le vendredi dernier au lancement officiel de son programme d’actions (Pag) pour le quinquennat. C’était à la salle du peuple de la présidence de la République, en présence des députés, des présidents d’institutions, des chefs de mission diplomatique et des représentants des organisations internationales, du haut commandement militaire et des représentants de toutes les couches sociales.

JPEG - 117.2 ko

L’instant est solennel et les invités choisis à dessein. Le programme d’actions du gouvernement (Pag) sur la période 2016-2021 a été décliné devant une portion représentative du peuple, le vendredi dernier, pour une transformation économique et sociale du Bénin. Ce fut l’objectif du chef de l’Etat, en se portant candidat à l’élection présidentielle de 2016. ‘’J’ai aspiré à la plus haute fonction de notre pays, en raison de ma révolte contre la pauvreté. Des pans entiers de notre économie sont asphyxiés, notre système éducatif est défaillant… J’ai voulu que vous soyez témoins du lancement de ce Pag, non pas pour en partager la responsabilité, mais je souhaite qu’à la fin du mandat vous puissiez nous juger là-dessus’’, a déclaré Patrice Talon, qui nourrit l’ambition d’améliorer le niveau de vie des Béninois à l’horizon 2021. Son Programme d’actions est dénommé ‘’Le Bénin révélé’’ car, pour l’homme de la rupture, il est temps de révéler au monde et aux Béninois les potentialités de ce pays, du fait de sa position géographique, de son riche potentiel agricole, touristique et culturel, de son capital humain de grande réputation.

9.039 milliards pour réaliser les trois grands piliers du Pag
Pour relever ce défi, le Pag repose sur trois piliers à savoir : consolider la démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance, engager la transformation structurelle de l’économie et améliorer les conditions de vie des Béninois. Ces 3 grands piliers sont subdivisés en 7 axes stratégiques, et se résument en 45 projets phares qui seront conduits par des agences placées directement sous la supervision de la présidence de la République, 95 projets sectoriels visant à soutenir les grands volets du partenariat public-privé dans différents secteurs visés, 19 réformes institutionnelles pour mettre en place un cadre démocratique plus équilibré et une gouvernance renforcée.
Au cours de la cérémonie de lancement du Pag 2017-2021, les ministres ont à tour de rôle présenté les grands axes de ce que seront les réformes dans leurs différents secteurs. L’on retient globalement le développement des infrastructures de transports avec la construction de l’aéroport international de Glo Djigbé, de l’autoroute du contournement nord de Cotonou et celle entre les communes de Sèmè Kpodji et Porto Novo.
« Nous avons signé une convention entre l’Etat et les communes dans le cadre du pavage et du bitumage des rues de toutes les grandes villes du Bénin. C’est un programme majeur, et nous y tenons. Il sera mis en œuvre dès le second semestre de 2017. Nous avons aussi un programme de 20.000 logements soit 4000 par an dès 2017 », dixit Patrice Talon.

Plus de 500.000 emplois en 5 ans !
Selon le secrétaire général de la présidence, le ministre d’Etat Pascal Irénée Koupaki, le gouvernement entend aussi créer plus de 500.000 emplois dans tous les domaines de la vie économique du pays, et améliorer la production énergétique. Au plan agricole, 7 pôles de développement sont prévus pour plus de 150.000 emplois. Il s’agira aussi de garantir l’accès à l’eau potable à plus de 5.000 citoyens à l’horizon 2021. Quant au ministre des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, l’on assistera au cours de ce quinquennat à une diplomatie nouvelle, dynamique et proactive. A l’en croire, il sera question de réaménager la carte diplomatique et consulaire, de penser à de nouveaux mécanismes de financement. « Nous allons fusionner avant janvier 2018, la police et la gendarmerie. Nous allons transformer leur mission, qui sera essentiellement la sécurité. Nous allons leur donner les moyens d’exister, de travailler pour qu’elles assurent de manière efficace notre protection. Car, si nous nous sentons en sécurité, nous serons plus productifs. Il n’y aura plus avant la fin du mandat cette peur d’être rançonné », a laissé entendre le chef de l’Etat. Au total, 9039 milliards dont 7086 pour les projets phares seront mobilisés pour la mise en œuvre du Pag du Nouveau départ.

19-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Micmac à préjudice pour Djougou !
27-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des légèretés administratives à donner la chair de poule ! Un préjudice énorme aux populations de Djougou et à un entrepreneur qui ne peut passer sous (...) Lire  

En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2250

A l’occasion du lancement de l’ouvrage « l’Afrique en marche » : (...)
27-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un discours politique empreint de réalisme. On aurait cru entendre un académicien de l’époque contemporaine dont la (...)  

Lancement officiel des infrastructures routières : Le (...)
26-07-2017, Karim O. ANONRIN
Le Ministre des infrastructures et des transports, Hervé Hèhomey, a procédé ce mardi 25 juillet 2017 à Porto-Novo au (...)  

Crise au Parti social démocrate : Les dessous du congrès de (...)
26-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La crise qui secoue le Parti social démocrate (Psd), l’un des plus beaux acquis de l’ère du renouveau démocratique, (...)  

Rencontre des parlementaires de la Cedeao, de la Mauritanie et du (...)
25-07-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale du Bénin, Me Adrien Houngbédji, a pris part du 20 au 22 juillet dernier à la (...)